Sondage

Après Donald Trump, quels autres Hall of Famers de la WWE devraient candidater à la tête d'institutions prestigieuses?:

Grognon stylé

I am the face that runs the place, I am the champ that runs the camp !

AJ Styles, à Smackdown

 

Il l’avait dit, il l’a fait : moins d’un an après son arrivée à Stamford, AJ Styles, vainqueur de John Cena en personne à Summerslam, a dépossédé à Backlash Dean Ambrose de son titre de champion WWE. La propulsion du Phenomenal One au sommet de la fédération, l’avenir de ses deux dernières victimes en date, l’apparition du monstre Nia Jax chez les filles et plein d’autres choses, voici le menu de ce copieux épisode.

 

 

The face that runs that place ! The champ that runs the camp ! Heu... the king that runs the ring ! Et heu... heu... the kangaroo that runs the zoo !

 

 

Gros oui ou grognon, épisode 34

 

Une première réussie

Un avenir cela se façonne, un avenir cela se veut.

Raymond Barre

 

On attendait à la fois peu et énormément de ce premier PPV labélisé « Smackdown Live ». Certains étaient carrément frisquets au vu de la carte proposée tandis que d’autres devaient trépigner devant toutes les portes que pouvait ouvrir cette émission spéciale avec ses deux nouvelles ceintures et le match pour le titre mondial. Eh bien la WWE a réussi le tour de force de cocher les cases sur tous les tableaux avec du bon catch et de belles histoires pour les semaines à venir. Plongeons ensemble dans les événements de ce WWE Backlash cuvée 2016 qu'on est en droit de qualifier d'historique.

 

 

Et non, vous ne rêvez pas!

 

 

Nalyse de Backlash 2016 (Smackdown Live pay-per-view)

 

L'ombre d'un août

Si la surprise n'existait pas, la vie ne serait qu'un mauvais roman sur la médiocrité.

Elie Wiesel

 

Plus encore qu'au début de la saison estivale, la TNA a opté pour un développement chaotique durant ces semaines aoûtiennes. Une remise à plat visant à couper court à l'hégémonie naissante de Bobby Lashley. Des atermoiements de booking qui n'ont pas profité à grand-monde en vrai.

 

 

Objectif final : rendre la TNA obsolète

 

 

Nalyse-Synthèse TNA Impact août 2016

 

Backlash : Le goshomètre à moitié

Ainsi, on nous a vues croître ensemble, comme deux cerises, apparemment séparées, mais réunies par leur séparation même, fruits charmants moulés sur une seule tige : deux corps visibles n'ayant qu'un seul coeur, deux jumelles.

William Shakespeare, Le songe d'une nuit d'été

 

Mes amis ! C'est l'impitoyable zizanie ! Toute cette histoire de séparation des brands s'est étendue jusqu'à notre Honorable Complexe d'Avancée Scientifique. Il n'aura pas fallu longtemps avant que tout le monde ne se désolidarise de son voisin. Il y a désormais deux camps. À la machine à café : ceux qui mettent du sucre défient ceux qui n'en mettent pas. Au centre d'analyse : ceux qui boutonnent leur blouse provoquent ceux qui ne le font pas. À l'incubarateur : ceux qui prenent des pincettes méprisent ceux qui n'en prennent pas. Je ne sais pas ce que cette séparation va donner de bon, mais je vous propose qu'on l'étudie ensemble. Branchons le goshomètre sur l'événement à moitié le plus attendu : Backlash !

 

Et pour accéder directement aux pronostics c’est ici !

 

  • - Ce goshomètre est dédié au symbole |

 

 

Séparation des branques.

 

 

Goshomètre et pronostics pour Backlash 2016

 

Gros oui ou gros nez

Je mets le nez où je veux. Et c'est souvent dans le main event.

Triple H (à peu près)

 

Lundi dernier, Triple H est venu mettre son gros nez dans le match pour le titre Universal, et il est permis de se demander si cette décision de booking était judicieuse. Il est aussi permis de se poser plein d'autres questions, et d'y répondre de façon tranchée, c'est à ça que sert le présent format!

 

 

J'avais parié sur ta victoire avant le match, machin. On peut dire que j'ai eu du nez. Hahaha, je suis désopilant. Ouais.

 

 

Gros oui ou grognon, épisode 33

 

Les vignettes du site, page 19

What i like about photographs is that they capture a moment that’s gone forever, impossible to reproduce.

Karl Lagerfeld

 

Ca faisait un sacré moment qu'on n'avait plus compilé les meilleures vivis du site. Du coup, c'est dans un passé lointain que nous venons de plonger, pour en extraire avec délice la substantifique moëlle de ce qui se faisait de plus rigolo lors du second semestre 2013 et au tout début 2014. Une époque où Damien Sandow cashait sa mallette sur John Cena, où CM Punk en terminait avec Paul Heyman et avec la WWE, où l'Autorité martyrisait le Big Show et Daniel Bryan et, surtout, une époque historique puisque c'est en ce temps-là que, après douze ans d'existence parallèle des titres WWE WHC, Randy Orton unifiait les titres suprêmes...

 

 

... pour l'éternité.

 

 

Best of des vignettes du site, épisode 19

 

La chute de la maison des vérités

Quand le déshonneur est public, il faut que la vengeance le soit aussi.

Pierre-Augustin Caron de Beaumarchais, Le Mariage de Figaro

 

Vous en avez assez des catcheurs à mi-temps qui parasitent les plus grands événements de l'été à coups de coudes et d'hémoglobine ? Peut-être est-il temps pour vous de vous pencher sur ce qui se fait ailleurs ?  Pour ce faire quoi de mieux que de streamer légalement le dernier PPV de la fédération reine du circuit indépendant : la Ring Of Honor ? Une fédération qui préfère la mort à l'humiliation et qui nous a présenté le 19 août dernier à Las Vegas son show annuel, Death Before Dishonor. Au programme : trois défenses de titre, un Fatal 4 way pour déterminer le challenger numéro uno au championnat télévisé et la présence des correspondants japonais.

 

 

Quatre garçons dans le vent !

 

 

Nalyse de ROH Death Before Dishonor 2016

 

Trophée CDC 2016, épisode 8

Ce qui arrive en fin de compte, ce n'est pas l'inévitable mais l'imprévisible.

C'est John Maynard Keynes, bitches, vous pouvez le citer

 

Onze matchs au programme, rendez-vous compte! Onze points à engranger pour les plus astucieux d’entre nous! Pluie de gros scores en prévision! Ben non, en fait.

 

 

Et c’est en partie la faute de ce connard, là. Il en rate pas une, hein?

 

 

 

Résultats des pronostics sur Summerslam

 

The Beast and the Viper

Oberyn Martell: Have they told you who I am?

Gregor Clegane: Some dead man!

Game of Thrones, Saison 4, épisode 8, « The Mountain and the Viper »

 

Ce ppv a été historique. Un nouveau titre suprême a trouvé son premier maître en la personne d’un rookie, tous les autres championnats ont donné lieu à d’âpres confrontations, et l’iconique John Cena a peut-être entamé, à l’issue d’un match grandiose, son déclin définitif. Pourtant, ce qu’on retiendra avant tout, c’est le carnage final qui nous rappelle cette simple vérité : le catch est un spectacle de violence codifiée, et dans cette formule, au fond, le mot clé est « violence ».

 

 

Les voix dans la tête font « blblblblblblbllll ».

 

 

Nalyse de Summerslam 2016

 

La nuit des étoiles

Moi ça me tue qu’on fasse fondre les glaces en volant aux quatre coins du monde pour en ramener des avis aussi fades. C’est toujours les mêmes platitudes : « Ha oué j'étais à Brooklyn en août, c’est génial, ça bouge, ya une espèce d’ébullition créative, c’est cool. »

Marina Rollman, La bêtise insondable du touriste

 

Les chaudes nuits d’été de New-York, capitale du monde, vont vibrer pendant une demi semaine au son du ring. Pour la deuxième année consécutive, la WWE pose ses valises au Barclay’s Center de Brooklyn. Mais avant de suivre un Summerslam à la carte dantesque, les fans du noble sport-spectacle ont le plaisir d’assister à la deuxième édition de l’NXT Takeover local. L’an dernier, le show a marqué l’Histoire. Un match féminin extraordinaire a précédé un affrontement aux échelles légendaire. Plus généralement, le niveau des TakeOver a toujours été élevé et aucun d’entre eux n’a déçu. Il y a donc un rythme à tenir et une vraie exigence de qualité. Alors pour l’occasion, c’est comme l’an dernier votre chroniqueur préféré Rapha-Hell, le « Demon’s favorite nalyseur » qui revient sur l’événement.

 

 

Avec même des RKO from nowhere !

 

 

Nalyse de NT TakeOver Brooklyn II

 

 

Connexion utilisateur

What's up?



8 mars

Le post de résultats des pronos sur Fastlane rend à sa manière hommage au sexe dit faible. Les vignettes attendent vos légendes assassines ici. Ne les faites pas poireauter plus longtemps!

Aimez-nous sur Facebook!

Suivez-nous sur Twitter

Commentaires récents

Les Vignettes des Cahiers


Merde, j’ai toujours été nul au Puissance 4.


Retrouvez ici toutes nos vignettes !


Quotes of the Cahiers

"I'm gonna leave him in a pile of blood, and urine and vomit."
Brock Lesnar à propos de John Cena

"At 9 am Eastern time tomorrow, the WWE Network goes live. But the problem is you’re all gonna be so overwhelmed by the incredible content available, you won’t be able to turn it off. Adults will lose their jobs and kids will be expelled from schools for lack of attendance. In fact, you’re gonna be so mesmerized by the incredible content of the WWE Network that you won’t even have time to remove the garbage from your houses. Your places are gonna start to stink, rats will move in, and they’re gonna look like bigger pigsties than they already do. Ultimately, the government is gonna come along and condemn your homes and you will all be left homeless defending yourself on the street. Thank you very much."
Bad News Barrett

"He’s twisting him so much his twin brother is getting dizzy !"
JBL commentant un Giant Swing d'Antonio Cesaro sur l'un des frères Uso.

"I think I'm a little too old for you Jerry. I'm 26, I know you like them younger."
AJ Lee, à Raw, s'adressant à Jerry Lawler

"It looks like James Storm has had more partners than Taylor Swift lately, he should probably get tested"
Bad Influence

"Having watched that… I regret the doctors in Canada saving my life.”
Jerry Lawler, après le segment où Mae Young a accouché d'Hornswoggle.

"What's running through John Cena's mind? I don't give a crap what's running through his mind. What's more important is what's running down his leg."
Brock Lesnar

"Yes. Stop sending dumb tweets like this one. RT: @Kid_Antrim Any advice for me?"
Paul Heyman, sur Twitter

"With Kofi Kingston as the Intercontinental Champion, the bar has been lowered. And when the bar’s been lowered, mediocrity becomes acceptable. And when mediocrity becomes acceptable, society crumbles. And when society crumbles, civilization will end as we know it.”
Le Miz, Hell in a Cell

"Can you figure that? She's not able to get a date! I mean, even Natalya is able to get a date!"
Eve à propos de Layla

"I understand that you barbaric buffoons could easily eviscerate me and dispose of me like common trash. However, if you do so, I will not be a victim. I will be a martyr. A martyr for anyone who appreciates a sophisticated mind."
Damien Sandow, à DX.

"Apparently, giants can win the Super Bowl, but not matches at WrestleMania. You’re like ‘The Reverse Undertaker’. Who are you going to lose to this year? The boxer or the sumo wrestler?”"
Cody Rhodes au Big Show

"The Kliq is back, which is kind of ironic because "click" is the noise the audience's remote control makes every time Kevin Nash pops up on their TV screen."
CM Punk

"It's a conspiracy! C... O... N.... Spiracy!"
R-Truth

"I understand that... that Vince McMahon's gonna make money despite himself... he's a millionaire who should be a billionaire... you know why he's not a billionaire? It's because he surrounds himself with glad-handing nonsensical yes-men like John Laurinaitis, who's gonna tell him everything he wants to hear... and I'd like to think that maybe this company will be better after Vince McMahon is dead, but the fact is it's gonna get taken over by his idiotic daughter and his doofus son-in-law and the rest of his stupid family."
CM Punk

"These people are not Jimmies. They are the greatest fans in the world!"
John Cena, à R-Truth qui venait de qualifier le public de Raw de "Little Jimmies".

"Can you imagine if Sheamus wins this thing? I mean, the international ramifications, I mean the buyrate, I’m talking about the demographic change and everything? If Sheamus wins this match, it will be huge, not only for him but for the Smackdown brand."
Booker T., pendant un Title Match opposant le champion poids lourds Randy Orton à Sheamus.

"When I’m done with him, he’s gonna have barbecue sauce fueling out from his belly button like a geyser."
Michael Cole à propos de Jim Ross

"The WWE has gone from the powerful "Austin 3:16" to the dominant and iconic "can you smell what the Rock is cookin?"... all the way to "You can't see me"? You can't see me, what are you, playing peek-a-boo? Believe me, we all can see you. A blindfolded, sleeping, stuck in the basement Stevie Wonder can see your monkey ass. How in the hell do you think we can miss you come out here with your bright ass purple shirt, before that bright green shirt, bright orange shirt like a big fat bowl of Fruity Pebbles?"
The Rock à John Cena

"Jerry Lawler has forgotten more about wrestling than the Miz has ever known."
CM Punk

"If anyone says you can't do something, if anyone says you can't live your dream... Believe them, because you can't."
The Miz

"William Regal did the real work with this young man. Shawn Michaels took $3000 from him, that's all he ever did."
CM Punk à propos de la formation de Daniel Bryan

"I would RKO my own grandmother if it meant keeping this title. And then I'd RKO YOUR grandmother just to see the look on her face."
Randy Orton, à Sheamus

Virgil: - Ted, what are you going to do for protection?
Ted DiBiase, jetant un coup d'oeil à Maryse: - Go to the drugstore.

"Her teeth are going to be like the Ten Commendments after this match: all broken."
Alicia Fox, à propos d'Eve Torres

"Layla is not married. She deserves a good husband. I should marry her before she meets him."
Jerry Lawler

"If I suck, why would a Perry deli – the top Perry deli – name their top-selling sandwich after me? It's called the Swaggie. It smells like freedom."
Jack Swagger

"I realize how much of a starmaking performance I had in McGruber. The reviews have been off the charts. As a matter of fact, they are speaking of a possible early Oscar nomination."
Chris Jericho

"I'm sure your mom's uterus is awesome."
Vicki StElmo à Vladimir Kozlov

"If we were in your era, I'd put a Sharpshooter on you faster than you can put a pair of cheap sunglasses on an ugly kid."
The Miz, à Bret Hart.

"When I look at you I don't see fans. I don't even see people. I see money, money, money, money. Dollar signs, dollar signs, dollar signs, dollar signs. With some of you, a lot of dollar signs because I see a lot of fat people in the audience and I know you paid for two seats. Thank you very much!"
Batista à Raw.

"We are real women with the body that God created us with."
Mickie James, la femme aux implants mammaires en silicone qui explosent dans le ring.

Don Johnson: "This is a mistake!"
The Miz: "Mistake? No. Pink shirts and white suits, that is a mistake."

"One nation under Punk, undivisible, with integrity and sobriety for all!"
CM Punk

Michael Cole: "Our guest at ringside, Marisse. Welcome."
Maryse: "Oh my god, Michael Cole, you vintage nerd. You can't even say my name right. I should punish you and just give you my French kiss."

"If I see you in my match tonight, I'm gonna tear your intestins out and jump rope with it. And that's not all. I'm gonna take my two fingers, I'm gonna dig up your nosedrills and I'll rip your brain out. And I'm gonna put it in a newspaper and I'm gonna smash it against a window."
Mike Tyson à Hornswoggle

Ted DiBiase: "My movie, the Marine II, is superior to the original Marine."
Cody Rhodes: "Ted, my fifth grade graduation video is superior to the original Marine."

"I'm on Raw, you're on Smackdown... Long distance relationships don't work, Chris."
Big Show

Jerry Lawler, après une promo de Maryse où elle a qualifié Melina de "petite poupée": "Did she just say poupée? Do you know what that means in French?"
Michael Cole: "What?"
Jerry Lawler: "I... I can't say it!"

"I respect her. There are a lot of things that she does that I couldn't do, being the size that she is."
Michelle McCool à propos de Mickie James.

"We have MVP on the stage, and PMS in the ring."
Goldust, à propos des divas assemblées dans le ring pendant les Slammy Awards 2009.

"It was kind of like the 300 at the battle of Thermopylae, but with better abs".
John Morrison à propos de la fin de son match à Survivor Series, quand il s'est retrouvé à 1 contre 3.

"Hi, I'm John Morrison, and one time I drove my Lexus 700 miles on a tank full of my own urine."
John Morrison

"I always said if I could put my brain in Andrew’s body he’d be a 20-time world champ."
Edge à propos de Andrew "Test" Martin