Sondage

Cela fait maintenant un mois tout pile que Jinder Mahal est champion de la WWE. Selon vous::

La divine Comédie

Vous qui entrez, laissez toute espérance.

Dante, après avoir visionné Battleground.

 

Bon sang de bon sang ! Alors que Smackdown rayonnait en 2016, renaissant de ses cendres, 2017 est bien plus terne, comme un lendemain de cuite. Si bien que Battleground me semble être une immense gueule de bois. Vous vous dites que j’exagère ? Que je fais mon ronchon ? Eh bien plongez avec moi dans cet enfer qu’est Battleground en revenant sur les matches du meilleur au moins bon.

 

 

Suivez la lanterne du mauvais goût sur le chemin que vous vous apprêtez à arpenter.

 

 

Nalyse de Battleground 2017

 

 

Rez de Chaussée : le Paradis

 

Nous allons commencer par le meilleur match de la soirée selon moi, qui, coïncidence, se trouve être l’opener, je ne fais que suivre l’ordre chronologique pour l’instant. Les New Day, en tenue célébrant les Etats-Unis fuck Yeah, ont ravi les ceintures d’argent aux frères Usos. Bon, quand j’ai vu les tenues étatsuniennes, j’ai eu peur que le thème de la soirée soit « Maudits étrangers, allez voir de l’autre côté du mur si on y est ». Fort heureusement il n’en fut rien.

 

Mais revenons au match, où les Usos ont brillé par leur travail d’équipe, où Kofi a fait office de face en péril, et où Xavier Woods a joué le rôle de super-héros. Finishers après finishers, nearfalls après nearfalls, ce dernier a su se relever de tout, sous le regard ébahi de Big E, et a effectué le tombé victorieux. Une victoire logique et prévisible, vu que les Usos avaient un peu fait le tour de la division tag team bleue décimée.

 

Il faut quand même recommander ce match : c’était rythmé, c’était cool, le match était bien construit, et si vous ne vouliez voir que les bons combats de ce PPV, arrêtez-vous à l’opener, vous garderez la banane.

 

 

Woods était tellement balèze qu'un simple DAB a envoyé les Usos valdinguer à l'autre bout du ring!

 

 

Car oui, le deuxième meilleur moment de la soirée n’est pas un match, mais la conclusion de l’enquête de la Fashion Police. Petit rappel des épisodes précédents : Fandan Mulder a reçu un colis avec dedans la tête de son cheval. Tyler Scully nous sortit, après cette scène digne de Seven, que les coupables leur donnent rendez-vous lors de Battleground.

 

Et les couples sont… l’Ascension. Enfin, ce n’est pas sûr. Car l’assassinat du cheval coïncide avec le jour où les deux peinturlurés ont utilisé les billets que leur ont offert les détectives lors de l’interrogatoire good cop / good cop. De plus, l’Ascension fut écoeuré par les outrages fait sur le cheval, cela les disculpe. Je suis content qu’il y ait une petite chronologie, cela montre que le booker est un peu conscienceux sur cette histoire. L’Ascension s’en va, et la lumière se coupe. Breeze est aggressé, puis Fandango, le tout filmé à la lumière de sa lampe torche. Cette même lampe torche qui filmera les deux hommes au sol, puis Fandango, trainé par son (ses ?) agresseur.

 

Qui a enlevé la moitié du meilleur moment de Smackdown ? Va-t-on vers une parodie de FBI portés disparus ?

 

En tout cas, l’histoire continue, ce qui n’est pas pour me déplaire. Arriver à faire rire avec l’Ascension est un sacré tour de force. J’espère juste qu’ils ont une vraie fin.

 

 

Les Fashion X-Files sont infoutus de trouver le seul ET du show.

 

 

Il est temps de finir pour moi dans cet étage paradisiaque, mais je me dois de mentionner le preshow. Ca ne laisse rien augurer de bon, si mon troisième meilleur moment est un match qui n’est pas sur la carte officielle.

 

Aiden English, qui a repris son rôle de chanteur d’opéra, a battu Tye « 10 » Dillinger. Le match n’est pas une succession de prises impressionnantes, mais il n’avait qu’une prétention, chauffer la salle. Et c’est réussi, grâce à la reconstruction du personnage d’English et de la copie propre rendue par les deux. Bravo les gars, vous méritez mieux que l’océan de médiocrité qui va suivre.

 

 

Il a l'air cheap le prochain film Marvel non?

 

 

1er sous-sol : Le purgatoire

 

Le purgatoire, l’endroit où l’on va quand on n’est pas digne du paradis, mais où on atterrit quand on ne mérite pas non plus l’enfer.

 

Et nous allons y retrouver le titre US ici. Je peux le dire maintenant : j’ai vu un mauvais match d’AJ Styles. J’ai vu un mauvais match de Kevin Owens. Après l’excellent affrontement de Backlash, j’étais hypé (retourne en enfer Mojo !) par la suite de cette rivalité. Mais ce match s'est déroulé sur un faux rythme durant tout son long. Owens avait le rôle du heel, et donc du ralentisseur du rythme, mais il a pris trop d’importance : les phases au sol ont occupé trop de temps ! Nous avons eu un headlock durant lequels aucun des deux n’a bougé d’un pouce pendant 2 minutes !

 

Et au bout d’un moment, Owens a balancé Styles sur l’arbitre. Qui a bien évidemment fini au sol. Mais point de tricherie, ce qui n’est pas dramatique. Par contre, l’absence de DQ me laisse perplexe : Neville s’accrochant intensément au bras de l’arbitre avait été disqualifié, là on parle d’un corps balancé! Et la cohérence dans tout ça ?

 

Bref, Styles porte sa prise de soumission sur Owens, qui renverse la prise en tombé, et remporte le titre ! Un nouveau champion US, mais j’ai eu le sentiment que le final était un peu foiré. Des rumeurs sur le net signalent que Styles aurait dû casser le tombé… et sa reprise du titre mardi va dans l’idée de ses rumeurs.

 

Ce match restait correct mais sans l’intensité et le rythme entrevu lors de leurs affrontements précédents. En espérant qu’ils se rattrappent bientôt.

 

 

AJ lors d'une partie de "The Floor is Lava"

 

 

Il est temps de passer au sympathique Sami Zayn, vainqueur de son match face à Mike Kannellis. Ce fut court, Mike n’a pas un bagage technique impressionnant, le match fut dispensable, mais Sami a gagné. Cela lui arrive si rarement que je suis content. En espérant que cette victoire l’envoie sur les routes de Styles et d’Owens pour une affiche de rêve à Summerslam.

 

 

Enfin, une corde à linge qui étend bien l'adversaire.

 

 

Sinon, il y avait les filles aussi. Et la championne était là, avec sa ceinture dégueulasse, aux commentaires. Car, voyez-vous, c’est une championne « prête à se battre n’importe quand » (propos qu’elle a dit lors du PPV). Sauf que Battleground ce n’est pas n’importe quand apparemment.

 

Les autres filles du roster se battaient pour savoir qui allait l’affronter à Summerslam (sauf Carmella, elle n’en a pas besoin). Dès le début, Tamina et Lana firent équipe pour détruire les trois autres. Mais Becky se débarrassa des deux, avant de se faire surprendre par Natalya, qui enchaîna avec Charlotte. Si je mentionne toutes les éliminations en une seule phrase, c’est tout simplement parce que ce match a été ultra rapide, les tombés se sont tous faits en moins de 2 minutes. Nous aurons donc Naomi vs Natalya, peut-être Carmella (brrr) à Summerslam, ce n’est pas l’affiche idéale, mais je ne demande qu’à être agréablement surpris.

 

Sur le reste du match, les filles n’ont pas pu montrer grand-chose vu que l’affrontement a été torché. Mais une fille a réussi à sortir du lot : Lana. Perdue sur le ring, incapable de porter correctement une prise, la WWE se doit de bannir la blonde des rings. Ce n’est pas parce que des puceaux fantasment sur elle qu’il faut la foutre entre les cordes. La Diva Revolution est passée par là, ce n’est pas pour se retrouver avec des cruches sans talent durant les combats !

 

Je trouve que mentionner Lana est un excellent moyen de vous attirer encore plus bas, vers les enfers.

 

 

Vous avez sûrement vu l'atemi porté sur Lana, moi je note surtout que l'arbitre sent ses doigts après les avoir mis dans le fion de JBL!

 

 

2e sous-sol : les enfers

 

Entrez, entrez. Bienvenue dans les bas-fonds de ce PPV. Saluez Baron Corbin, votre Charon catchesque. Ce dernier, confronté à Shinsuke Nakamura, nous a offert une sinistre prestation. Je me suis demandé ce que Corbin, catcheur professionnel, était capable de réaliser que monsieur tout-le-monde n’arriverait pas à faire sans entrainement. Et la réponse fut triste, à part son finisher, on peut faire tout son moveset !

 

En face, Nakamura s’est laissé porter tout le match. Comme face à Ziggler, mais le blondinet a plus d’expérience que Corbin pour animer un match. Le Japonais est resté dans son rôle de survendre les coups, le manque de technique du Baron fut donc bien mis en évidence.

 

Le géant eut donc un éclair de génie pour stopper ce naufrage, un coup dans les cacahouètes de Nakamura, le disqualifiant de suite. Enfin un coup dans le bide, car c’était un finish un peu foiré. Bref, entre un Corbin trop vert pour porter un match et un vétéran en roue libre, le match fut mauvais, mais Nakamura a quand même une part de responsabilité dans cela. Je l’ai découvert à la NJPW et je suis déçu du minimum syndical qu’il nous offre depuis ses débuts à Smackdown.

 

 

Instant rare où le graphiste de la WWE usa de Photoshop pour coller un sourire sur la tronche de Corbin.

 

 

Place aux deux pires matches de la soirée, qui du punjabi ou du flag match sera le plus horrible à mes yeux ?

 

Eh bien, ce ne sera pas le Punjabi Match. Ce dernier est à découper en 2 parties, la cage autour du ring, et la deuxième. La première partie fut techniquement très faible, l’affrontement se résumant a retenir la jambe de l’adversaire pour l’empêcher de sortir. Mais Mahal, grâce aux frères Singh qui ont surgi de sous le ring, parvint à sortir par la 4e porte. Le match put enfin démarrer mais dans un sens étrange. Car le champion fut totallement éclipsé par ses accolytes.

 

Ces derniers s’acharnèrent sur Orton, se sacrifiant pour leur patron. L’un des deux tomba du haut de la cage sur la table des commentateurs et il l’a excellement bien vendu.

 

Ensuite Orton s’acharna sur l’autre avec une chaise et un kendo stick. Sur Mahal aussi, mais plus sur son employé.

 

Une fois débarrassé des deux, Orton commença à escalader pour sortir, la musique de Mahal retentit. Le Great Khali est de retour, et étrangla Orton, offrant la victoire à Jinder. En 2017, nous avons Khali qui a mis des plombes à monter deux barreaux de la cage pour attrapper Orton (qui descend à sa rencontre pour l’aider) ! Merde, nous sommes tous d’accord pour affirmer que ce géant ne DOIT PAS revenir sur un ring, même pour un one-shot !

 

Bref, la vue du géant indien m’a bien refroidi, et illustre le problème que j’ai avec Mahal : à chaque affrontement, Jinder est éclipsé par ses acolytes. A MITB, on se souvient qu’Orton s’est déchaîné sur les Singh. Durant sa présentation de champion, il y a un petit show sympathique bollywoodien. Jinder, outre sa faiblesse technique, s’en sort pas trop mal, mais il me semble de plus en plus en retrait par rapport aux autres dès que la cloche sonne.

 

Quant à son adversaire, j’ai surtout peur qu’il parte en rivalité avec Khali. Sa vitesse face au géant nous ferait revoir nos ressentis sur les ralentis.

 

 

La joie de Jinder en apprenant que son beau-frère l'a pardonné et qu'ils vont reprendre cette storyline.

 

 

Place maintenant au Worst Event selon moi : le flag match.

 

Déjà, c’est une stipulation stupide, comme le pole match. Stipulation qui change tout le temps : là, il fallait non seulement décrocher le drapeau, puis traverser la rampe d’accès pour planter le drapeau sur un podium.

 

Ensuite, pour le retour de Cena et de Rusev, on se retrouve avec une resucée de leur rivalité.

 

Enfin, le match est chiant. Un move, les deux récupèrent, un autre move, les deux récupèrent… Le match est extrêmement haché. Rusev parvient quand même à attrapper le premier son drapeau et à l’agiter. Mais, bougre d’idiot, ne perds pas ton temps à brandir le drapeau, fonce le planter! Dès que l’un des deux attrapait son drapeau, ce dernier le brandissait, au lieu d’aller sceller le match.

 

Ensuite, le match est surjoué, Cena mettant ses mains pour empêcher Rusev de planter son drapeau, les voir ramper… alors qu’ils se relèvent 20 secondes après, c’était nul je trouve.

 

Et le point final est ultra prévisible, avec le retour d’un supercena vu et revu. Cena outragé mais Cena victorieux ! Rusev installe des tables pour passer Cena au travers, on sait tous que le bulgare va se retrouver projeté dessus suite à un Attitude Ajustement. Et c’est ce qui s’est passé. Ce match est un cumul de surjeu et de tous les clichés du combat de catch, aucune originalité.

 

Je suis pas loin de le détester plus que la House of Horrors, c’est dire.

 

 

Ce n'est pas comme House of Horrors! Je ne me déplace pas en Uber moi, mais en Rusev!

 

 

Au final ce PPV est bien… jusqu’à la fin de l’opener ! Ensuite, le public endormi, le faux rythme et le côté haché des matches font qu’il est difficile d’apprécier ce Paye pour Voir. Depuis le Shake-up, je trouve que Smackdown est en perte de vitesse, peu d’idées, mais surtout de moins en moins de bons matches, j’ai peur pour le show bleu, qui souffre de plus en plus de la comparaison avec Raw, qui ne s’est pas totallement refait la cerise. Il est temps que l’équipe créative stoppe les vacances et se mette à bosser, ça commence à se voir qu’ils ne foutent rien là !  

 

 

Bon, maintenant que t'es en enfer coco, tu vas devoir souffrir. On t'as préparé un DVD compilant la rivalité Mahal vs Khali et Otunga vs Khali.

Tu as le droit de te crever les yeux, c'est légitime.

Merci, c'était mauvais

Rien à redire sur ta chronologie cher ami.
L'opener était énorme, je ne tarirai pas d'éloges sur les Usos qui sont là depuis un paquet d'années, qui ont donné des putains de feud et qui se réinventent complètement en heel. Et les New day, après avoir un peu soulé à Raw, ont eu l'intelligence de passer par une longue phase de non catcheurs (WM et autour) pour revenir et faire plaisir. Excellent.
Je te rejoins aussi sur le potentiel en lowcard-midcard d'Aiden English qui peut avoir un gentil rôle à venir.
*
Le reste, je serai moins sévère sur le Styles-Owens, c'était quand même pas mal, mais le finish était complètement raté. Avec le finish nul de Corbin-Nakamura, on partait bien tiens. D'ailleurs, le Japonais déçoit et j'aime bien ce que tu as dit en analysant si le quidam moyen pouvait recopier le moveset du Baron ! C'est drôle, je me pose souvent cette question en visionnant des matchs. Je me dis "bon, ça je pourrai le faire... ça aussi, suffit d'avoir le bon timing... Oulà ça non !"
et je me rends compte qu'au final, le catch, à mes yeux de total inculte, c'est ptetre 50 voire 70% de choses assez simples tant que c'est bien mis d'accord avec le copain sur l'enchainement et la choré, et puis quelques 30% de trucs vraiment bien demandeurs physiquement.
*
Les deux matchs à stipu étaient nuls, mais j'ai au moins aussi préféré le total nanar qu'était le punjabi match. Cena et Rusev c'était naze, pourquoi un des deux ne jette pas le drapeau de l'autre, ou le socle, dans la foule ? Quel intérêt de revoir ça en 2017 ?
*
Ha oui et puis Natalya quoi. C'est nul, mais Naomi est nulle aussi en championne. Charlotte est banale, Becky aussi, c'est triste.

Pire ppv de l'année? Probalement

Non seulement je suis d'accord avec tous ceux qui ont trouvé ce ppv ultra chiant mais en plus, histoire de ne rien arranger, il était super long. De mémoire, je crois pas avoir déjà vu un ppv mineur durer 3h10 (et c'est plus encore avec le préshow)!
Et comme si ça ne suffisait pas, la WWE a piqué mon idée avec le retour de Khali, salaud de Vince. Mais moi, je disais ça pour déconner - fallait pas l'appliquer en vrai enfin! Il y a deux mois pour les pronos de Backalsh, j'avais prédit ça en mode WTF pour le match de Mahal: « (…) la musique d'entrée du Great Khali retentira dans l'aréna et le géant déploiera un effort surhumain pour descendre la rampe d'accès – la faute à ses rotules capricieuses qui ne lui permettent dorénavant plus de plier les genoux à sa guise (et forcément, marcher avec des guiboles toutes raides, ça prend du temps). » La creative team est tellement en manque d'inspiration qu'ils viennent piquer nos idées ;D Bouhhh

bravo à toi

Tu as eu bien du courage à te fader une nalyse ne se limitant pas au tag team match. Tout le reste était au niveau d'un mauvais weekly.
Et quelle idée moisie cette cage punjabi où on voit rien de ce qui sa passe. Bon remarque c'était peut être pour mieux cacher le fait qu'il ne s'y passait justement rien.
Et en plus je me suis foiré aux pronos, c'est dire si c'était nul...

Punjabi

Le problème du Punjabi, outre le fait qu'on ne voit rien avec les deux cages, c'est cette connerie d'ouverture de porte.
Parce que pendant une minute, les deux catcheurs luttent dans les cordes en s'attrapant le pied. C'est très brouillon.

Une flemme olympique

Grosse flemme de refaire un com sur ce PPV définitivement oubliable, suis d'accord sur la globalité de ton papier, et j'ai ri, c'est bien.
Je te copie-colle mon com du forum:

Oulalala le bad trip devant ce PPV :|
Le tag team, ça va mais au final ce n'est que l'opener, alors qu'on aurait pu foutre ce match en milieu de show,merde c'est le titre de champions par équipe, foutez le flag match de daube en opener pour l'évacuer vite fait et qu'on en parle plus... le coast to coast de Woods :shock:
Mais tout le reste pfffffffff même Owens vs Styles pour lequel je frétillais, m'a laissé en mode boring.
Les femmes c'est une putain de catastrophe de booking, un match vraiment moyen quand on a deux lutteuses comme Charlotte et becky dans son roster, et qu'on propose une affiche Naomi vs natalya à Summerslam... :boohoo: non là je dis non. La ceinture qui clignote, c'est non aussi...
Le flag match? Je crois que j'ai dit plus haut un truc dessus. Aucun intérêt alors que j'apprécie les deux bonhommes, mais j'ai trouvé cela con et boring as fuck.
Zayn vs machin ranafout
Corbin vs nak'; franchement je comprends pas, je suis perdu, je suis foutu. c'était merdique désolé.
Et le putain de main-event, Khali, les Singh, il faut se mettre à quatre contre un pour démolir Orton. J'ai pas accroché, je suis jamais rentré dedans hormis les deux ou trois spots réglementaires.
Franchement un PPV cauchemardesque peut-être le pire pour moi cette année.
Alors que je pense être dans la moyenne haute d'enthousiasme quand je parle de catch à la WWE... quoique...

Fait chaud non?

Superbe nalyse, angle rigolo, bien joué Seifer.
Et comme dans Preacher, notre enfer d'amateur de pirouette sera de regarder le flag match jusqu'a la nuit des temps.
-
Et sur l'opener, je crois que c'est la première fois que Xavier Woods a autant le beau rôle, et ce finish sur un coast to coast, mama mia.

pour Woods

me rappelle de l'affrontement face au Wyatt où il outrepasse la terreur que lui inflige Bray pour se déchaîner
Mais ce n'était qu'une éphémère surpuissance sur un segment du match je te l'accorde.

Flyin Xavier

Je me souviens de ce match :
http://www.wrestlinginc.com/wi/videos/2016/12992/video-smackdown-aj-styl...

C'était passé un peu inaperçu, parce que c'était pendant la série spectaculaire Styles/Cena, mais c'était déjà pas mal du tout.

Connexion utilisateur

What's up?



30 juillet

Battleground c'est fini, et au niveau du spectacle et des pronos, c'était pas l'arc en ciel. Si vous voulez gagner plein de boîtes de Booty'Os gratuites, les vignettes vous attendent ici !

Aimez-nous sur Facebook!

Suivez-nous sur Twitter

Commentaires récents

Les Vignettes des Cahiers


Merde, j’ai toujours été nul au Puissance 4.


Retrouvez ici toutes nos vignettes !


Quotes of the Cahiers

"I'm gonna leave him in a pile of blood, and urine and vomit."
Brock Lesnar à propos de John Cena

"At 9 am Eastern time tomorrow, the WWE Network goes live. But the problem is you’re all gonna be so overwhelmed by the incredible content available, you won’t be able to turn it off. Adults will lose their jobs and kids will be expelled from schools for lack of attendance. In fact, you’re gonna be so mesmerized by the incredible content of the WWE Network that you won’t even have time to remove the garbage from your houses. Your places are gonna start to stink, rats will move in, and they’re gonna look like bigger pigsties than they already do. Ultimately, the government is gonna come along and condemn your homes and you will all be left homeless defending yourself on the street. Thank you very much."
Bad News Barrett

"He’s twisting him so much his twin brother is getting dizzy !"
JBL commentant un Giant Swing d'Antonio Cesaro sur l'un des frères Uso.

"I think I'm a little too old for you Jerry. I'm 26, I know you like them younger."
AJ Lee, à Raw, s'adressant à Jerry Lawler

"It looks like James Storm has had more partners than Taylor Swift lately, he should probably get tested"
Bad Influence

"Having watched that… I regret the doctors in Canada saving my life.”
Jerry Lawler, après le segment où Mae Young a accouché d'Hornswoggle.

"What's running through John Cena's mind? I don't give a crap what's running through his mind. What's more important is what's running down his leg."
Brock Lesnar

"Yes. Stop sending dumb tweets like this one. RT: @Kid_Antrim Any advice for me?"
Paul Heyman, sur Twitter

"With Kofi Kingston as the Intercontinental Champion, the bar has been lowered. And when the bar’s been lowered, mediocrity becomes acceptable. And when mediocrity becomes acceptable, society crumbles. And when society crumbles, civilization will end as we know it.”
Le Miz, Hell in a Cell

"Can you figure that? She's not able to get a date! I mean, even Natalya is able to get a date!"
Eve à propos de Layla

"I understand that you barbaric buffoons could easily eviscerate me and dispose of me like common trash. However, if you do so, I will not be a victim. I will be a martyr. A martyr for anyone who appreciates a sophisticated mind."
Damien Sandow, à DX.

"Apparently, giants can win the Super Bowl, but not matches at WrestleMania. You’re like ‘The Reverse Undertaker’. Who are you going to lose to this year? The boxer or the sumo wrestler?”"
Cody Rhodes au Big Show

"The Kliq is back, which is kind of ironic because "click" is the noise the audience's remote control makes every time Kevin Nash pops up on their TV screen."
CM Punk

"It's a conspiracy! C... O... N.... Spiracy!"
R-Truth

"I understand that... that Vince McMahon's gonna make money despite himself... he's a millionaire who should be a billionaire... you know why he's not a billionaire? It's because he surrounds himself with glad-handing nonsensical yes-men like John Laurinaitis, who's gonna tell him everything he wants to hear... and I'd like to think that maybe this company will be better after Vince McMahon is dead, but the fact is it's gonna get taken over by his idiotic daughter and his doofus son-in-law and the rest of his stupid family."
CM Punk

"These people are not Jimmies. They are the greatest fans in the world!"
John Cena, à R-Truth qui venait de qualifier le public de Raw de "Little Jimmies".

"Can you imagine if Sheamus wins this thing? I mean, the international ramifications, I mean the buyrate, I’m talking about the demographic change and everything? If Sheamus wins this match, it will be huge, not only for him but for the Smackdown brand."
Booker T., pendant un Title Match opposant le champion poids lourds Randy Orton à Sheamus.

"When I’m done with him, he’s gonna have barbecue sauce fueling out from his belly button like a geyser."
Michael Cole à propos de Jim Ross

"The WWE has gone from the powerful "Austin 3:16" to the dominant and iconic "can you smell what the Rock is cookin?"... all the way to "You can't see me"? You can't see me, what are you, playing peek-a-boo? Believe me, we all can see you. A blindfolded, sleeping, stuck in the basement Stevie Wonder can see your monkey ass. How in the hell do you think we can miss you come out here with your bright ass purple shirt, before that bright green shirt, bright orange shirt like a big fat bowl of Fruity Pebbles?"
The Rock à John Cena

"Jerry Lawler has forgotten more about wrestling than the Miz has ever known."
CM Punk

"If anyone says you can't do something, if anyone says you can't live your dream... Believe them, because you can't."
The Miz

"William Regal did the real work with this young man. Shawn Michaels took $3000 from him, that's all he ever did."
CM Punk à propos de la formation de Daniel Bryan

"I would RKO my own grandmother if it meant keeping this title. And then I'd RKO YOUR grandmother just to see the look on her face."
Randy Orton, à Sheamus

Virgil: - Ted, what are you going to do for protection?
Ted DiBiase, jetant un coup d'oeil à Maryse: - Go to the drugstore.

"Her teeth are going to be like the Ten Commendments after this match: all broken."
Alicia Fox, à propos d'Eve Torres

"Layla is not married. She deserves a good husband. I should marry her before she meets him."
Jerry Lawler

"If I suck, why would a Perry deli – the top Perry deli – name their top-selling sandwich after me? It's called the Swaggie. It smells like freedom."
Jack Swagger

"I realize how much of a starmaking performance I had in McGruber. The reviews have been off the charts. As a matter of fact, they are speaking of a possible early Oscar nomination."
Chris Jericho

"I'm sure your mom's uterus is awesome."
Vicki StElmo à Vladimir Kozlov

"If we were in your era, I'd put a Sharpshooter on you faster than you can put a pair of cheap sunglasses on an ugly kid."
The Miz, à Bret Hart.

"When I look at you I don't see fans. I don't even see people. I see money, money, money, money. Dollar signs, dollar signs, dollar signs, dollar signs. With some of you, a lot of dollar signs because I see a lot of fat people in the audience and I know you paid for two seats. Thank you very much!"
Batista à Raw.

"We are real women with the body that God created us with."
Mickie James, la femme aux implants mammaires en silicone qui explosent dans le ring.

Don Johnson: "This is a mistake!"
The Miz: "Mistake? No. Pink shirts and white suits, that is a mistake."

"One nation under Punk, undivisible, with integrity and sobriety for all!"
CM Punk

Michael Cole: "Our guest at ringside, Marisse. Welcome."
Maryse: "Oh my god, Michael Cole, you vintage nerd. You can't even say my name right. I should punish you and just give you my French kiss."

"If I see you in my match tonight, I'm gonna tear your intestins out and jump rope with it. And that's not all. I'm gonna take my two fingers, I'm gonna dig up your nosedrills and I'll rip your brain out. And I'm gonna put it in a newspaper and I'm gonna smash it against a window."
Mike Tyson à Hornswoggle

Ted DiBiase: "My movie, the Marine II, is superior to the original Marine."
Cody Rhodes: "Ted, my fifth grade graduation video is superior to the original Marine."

"I'm on Raw, you're on Smackdown... Long distance relationships don't work, Chris."
Big Show

Jerry Lawler, après une promo de Maryse où elle a qualifié Melina de "petite poupée": "Did she just say poupée? Do you know what that means in French?"
Michael Cole: "What?"
Jerry Lawler: "I... I can't say it!"

"I respect her. There are a lot of things that she does that I couldn't do, being the size that she is."
Michelle McCool à propos de Mickie James.

"We have MVP on the stage, and PMS in the ring."
Goldust, à propos des divas assemblées dans le ring pendant les Slammy Awards 2009.

"It was kind of like the 300 at the battle of Thermopylae, but with better abs".
John Morrison à propos de la fin de son match à Survivor Series, quand il s'est retrouvé à 1 contre 3.

"Hi, I'm John Morrison, and one time I drove my Lexus 700 miles on a tank full of my own urine."
John Morrison

"I always said if I could put my brain in Andrew’s body he’d be a 20-time world champ."
Edge à propos de Andrew "Test" Martin