Sondage

Cela fait maintenant un mois tout pile que Jinder Mahal est champion de la WWE. Selon vous::

GLOWrious Women

Wrestling is ballet with violence.

Jesse Ventura

 

Mesdames, messieurs, inutile d’essayer de régler votre écran. Cet article ne concerne ni Naomi et ses tenues fluo, ni Bobby Roode et sa glorieuse musique d’entrée. Ici, nous allons parler de la série GLOW disponible depuis peu sur Netflix.

 

 

Les filles, à nous de jouer, elle ne va pas commencer toute seule la Women’s Revolution.

 

 

Nalyse de la série GLOW

 

 

1985 dans la région de Los Angeles, une grosse douzaine de femmes se retrouvent embarquées dans les débuts balbutiants d’une toute nouvelle fédération de catch 100% féminine, les Gorgeous Lady Of Wrestling.

 

Et quand on sait qu’aucune des femmes en question n’a d’expérience en tant que lutteuse, que le réalisateur est cocaïnomane et le producteur un fils à maman sans expérience, on se doute vite que l’aventure ne va pas être de tout repos.

 

Durant dix épisodes de trente minutes (soit moins que la durée du dernier Wrestlemania), les spectateurs vont pouvoir suivre les aventures de toute une galerie de personnages hauts en couleur, du casting initial aux premiers enregistrements pour la télévision.

 

En plus d’une ribambelle d’excellents personnages secondaires, il y a trois personnages principaux qui ressortent :

 

- Ruth, une actrice avec du talent mais n’acceptant pas les rôles insipides donnés aux femmes.

- Debbie, une ancienne actrice ayant eu un petit succès dans un soap qui a arrêté pour s’occuper de son bébé.

- Sam, un réalisateur de films un peu « expérimentaux » qui souhaite financer son prochain film grâce à ça.

 

 

Le booker dans le ring, les lutteuses à l’extérieur, ils tiennent le bon bout.

 

 

Le format court de la série et des épisodes permet d’avoir un bon rythme dans la narration et d’éviter le ventre mou classique que l’on rencontre dans certaines séries.

 

En plus, même si une suite est tout à fait envisageable, l’histoire racontée en 10 épisodes se suffit à elle-même.

 

 

Dix épisodes à se faire arracher la tête, ça reste un peu longuet quand même...

 

 

Voilà pour la forme. Pour ce qui est du fond, la série évolue sur plusieurs niveaux de lecture qui méritent tous d’être vus.

 

La première chose qui saute aux yeux, c’est l’aspect comédie. Un groupe d’inconnus légèrement marginaux qui s’associent pour mener une activité inhabituelle et qui n’y connaissent rien est un classique dans le domaine de la comédie (et en particulier dans le domaine de la comédie sportive comme le très français Les Reines du Catch). Quand on y ajoute l’époque qui a un look particulièrement marqué et qui maintenant prête pas mal à rire, on part sur des bases plutôt légères.

 

 

Première séance de recherche de gimmick… c’est pas gagné.

 

 

Mais très vite la série montre qu’en plus d’être drôle et légère, elle sait aborder des sujets sérieux comme le rôle de la femme dans la société, les droits que les femmes ont sur leur corps, les préjugés sociaux, la marginalisation, le poids de la famille et des traditions…

 

La série aborde d’ailleurs des sujets qui à mon avis seraient totalement inabordables sur une plateforme de diffusion autre que Netflix. Et je trouve que c’est très bien.

 

 

Enfin bon, on peut être sérieux sans égorger des chatons quand même ! Eurk.

 

 

Et pour finir, point très important pour les amateurs de catch, il y a tout ce qui tourne autour de la lutte. Et sur ce sujet j’ai été très surpris, en bien, en très très bien.

 

Quand j’ai attaqué la série, je m’attendais comme beaucoup à une version américaine des Reines du Catch.

 

Pour ceux qui ne l’auraient pas vu, il s’agit d’une comédie dramatique sociale avec comme élément « original » le catch. Et je pensais que, ici aussi, cet élément serait traité rapidement, superficiellement, pour apporter une touche d’originalité au produit.

 

Dans Les Reines du Catch, on pourrait très bien remplacer tout ce qui touche au catch par du BMX que ça ne changerait pas grand-chose.

 

 

Non ! Non ! Je ne veux pas aller dans une production française !

 

 

Eh bien dans le cas de GLOW, le catch est traité avec beaucoup de respect et d’importance. La série n’essaye pas de créer un semblant de Kayfabe et attaque de front sur le thème du divertissement sportif.

 

Le but du catch est de divertir le public en essayant au maximum d’éviter de blesser son partenaire. La série parle de l’importance d’un bon heel pour mettre over un face, et de la nécessité pour celui-ci de perdre son titre parce que c’est la chasse au titre qui est le plus intéressant. Elle parle aussi de réalisation, de timing, d’acting, de selling… bref je pense sincèrement que c’est une série que je conseillerai à des gens qui veulent découvrir pourquoi j’aime le catch. Et en la voyant, je me suis souvenu des raisons pour laquelle j’aimais ça.

 

Cerise sur le gâteau, les actrices ont suivi un entraînement d’un mois sur le sujet avec Chavo Guerrero Jr et ça se voit. En plus d’être une bonne série, il y a des « matchs » sympathiques à voir ! 

 

Outre l’ami Chavo qui a entraîné les filles, on retrouve plusieurs têtes connues en guest dans la série comme John Morrison, Brodus Clay, Carlito, Alex Riley… certains avec des rôles très courts d’autres avec plus d’importance.

 

 

Pas mal le hurlement, maintenant le Starship pain.

 

 

En conclusion, GLOW réussit le coup de maître d’être à la fois une bonne série alliant comédie et sujets sociaux et en plus de traiter le catch avec toute la passion, le respect et l’honnêteté qu’il mérite.

 

Néanmoins et je préfère prévenir pour avoir lu des critiques ailleurs, il ne faut pas s’attendre à des combats toutes les cinq minutes. L’histoire parle de la création d’une fédération par des amateurs, il faut laisser aux choses le temps de se faire.

 

Quoi ?! Tu veux dire qu’à l’épisode 2 on ne commence pas à booker un royal rumble devant 100 000 personnes ?

 

 

En post scriptum, en écrivant l’article, j’ai découvert qu’il avait vraiment existé une fédération GLOW au milieu des années 1980 basé à Las Vegas. Je pense que la série a repris le style et le look et a romancé tout le reste.

 

Mais si toi lecteur, tu connais un peu cette fédération, je serais assez curieux d’en apprendre plus dans les commentaires.

 

Et en bonus de fin une image d’Alison Brie qui interprète Ruth parce que je sais que certains l’aiment bien.

 

 

Ben moi je vous aime pas !

GLOWoire à Scykhe

Je découvre cet article très tardivement (c'est les vacances, ça va) mais je tenais juste à signaler que l'article est si bien écrit qu'il m'a poussé à me jeter sur une série qui ne m'inspirait pas du tout (l'effet Reines du catch, sans doute), et ça c'est fort, très fort. Je me suis même demandé en lisant l'article comment des scénaristes n'avaient pas pu avoir l'idée avant de faire une vraie série réaliste sur l'univers du catch.

Alisooooooon !!!

Bon, étant fan inconditionnel d'Alison Brie, je vais me jeter dessus ! Et la nalyse de la série est un argument de plus ;)

Parmi les têtes connues

Pour compléter la liste des guests présents à écran, il ne faut pas oublier Kia Stevens aka Awesome Kong/Kharma.

Y a un moyen légal de

Y a un moyen légal de regarder la série sans s'abonner à netflix ni attendre 10 ans que ça sorte en DVD ?

A ma connaissance, il n'y a

A ma connaissance, il n'y a pas de moyen légal autre que Netflix.
.
Cependant Netflix est gratuit pendant un mois et s'annule très facilement.
Technique de dealer, la première dose est gratuite.

Je ne te remercie pas

J'essayais de ne pas commencer de séries et je luttais parce que déjà il y a Allison Brie, qui est une bonne actrice je trouve, et ça parle de catch et Netflix ne s'est jamais trop planté donc ca me faisait de l'oeil.
.
Et maintenant il y a cet article, qui n'est autre qu'un superbe argumentaire synthétiquement réussi.
.
Bref maintenant, je vais devoir dire adieu à ma bonne résolution et regarder ce qui semblera etre ma série de l'été.

Bravo

ça donnait envie sur le papier, surtout avec Alison Brie que je trouve vraiment douée, et tu arrives, sans spoiler, à confirmer cela. Bravo.
-
Par contre, c'est "les reines du ring" et non "reines du catch". ;)

Oups

En effet, c'est les Reines du ring... pourtant je l'ai vu deux fois.
.
Merci pour la correction et ton commentaire

Alléchant!

J'aime beaucoup le concept, merci de nous avoir mis l'eau à la bouche sans spoiler quoi que ce soit, je materai ça avec plaisir à l'occasion, c'est pas tous les jours qu'on a une série consacrée à notre vice favori!

Merci, ça m'a fait plaisir,

Merci, ça m'a fait plaisir, et j'essaie toujours de partager sans spoiler ^^

Connexion utilisateur

What's up?



30 juillet

Battleground c'est fini, et au niveau du spectacle et des pronos, c'était pas l'arc en ciel. Si vous voulez gagner plein de boîtes de Booty'Os gratuites, les vignettes vous attendent ici !

Aimez-nous sur Facebook!

Suivez-nous sur Twitter

Commentaires récents

Les Vignettes des Cahiers


Merde, j’ai toujours été nul au Puissance 4.


Retrouvez ici toutes nos vignettes !


Quotes of the Cahiers

"I'm gonna leave him in a pile of blood, and urine and vomit."
Brock Lesnar à propos de John Cena

"At 9 am Eastern time tomorrow, the WWE Network goes live. But the problem is you’re all gonna be so overwhelmed by the incredible content available, you won’t be able to turn it off. Adults will lose their jobs and kids will be expelled from schools for lack of attendance. In fact, you’re gonna be so mesmerized by the incredible content of the WWE Network that you won’t even have time to remove the garbage from your houses. Your places are gonna start to stink, rats will move in, and they’re gonna look like bigger pigsties than they already do. Ultimately, the government is gonna come along and condemn your homes and you will all be left homeless defending yourself on the street. Thank you very much."
Bad News Barrett

"He’s twisting him so much his twin brother is getting dizzy !"
JBL commentant un Giant Swing d'Antonio Cesaro sur l'un des frères Uso.

"I think I'm a little too old for you Jerry. I'm 26, I know you like them younger."
AJ Lee, à Raw, s'adressant à Jerry Lawler

"It looks like James Storm has had more partners than Taylor Swift lately, he should probably get tested"
Bad Influence

"Having watched that… I regret the doctors in Canada saving my life.”
Jerry Lawler, après le segment où Mae Young a accouché d'Hornswoggle.

"What's running through John Cena's mind? I don't give a crap what's running through his mind. What's more important is what's running down his leg."
Brock Lesnar

"Yes. Stop sending dumb tweets like this one. RT: @Kid_Antrim Any advice for me?"
Paul Heyman, sur Twitter

"With Kofi Kingston as the Intercontinental Champion, the bar has been lowered. And when the bar’s been lowered, mediocrity becomes acceptable. And when mediocrity becomes acceptable, society crumbles. And when society crumbles, civilization will end as we know it.”
Le Miz, Hell in a Cell

"Can you figure that? She's not able to get a date! I mean, even Natalya is able to get a date!"
Eve à propos de Layla

"I understand that you barbaric buffoons could easily eviscerate me and dispose of me like common trash. However, if you do so, I will not be a victim. I will be a martyr. A martyr for anyone who appreciates a sophisticated mind."
Damien Sandow, à DX.

"Apparently, giants can win the Super Bowl, but not matches at WrestleMania. You’re like ‘The Reverse Undertaker’. Who are you going to lose to this year? The boxer or the sumo wrestler?”"
Cody Rhodes au Big Show

"The Kliq is back, which is kind of ironic because "click" is the noise the audience's remote control makes every time Kevin Nash pops up on their TV screen."
CM Punk

"It's a conspiracy! C... O... N.... Spiracy!"
R-Truth

"I understand that... that Vince McMahon's gonna make money despite himself... he's a millionaire who should be a billionaire... you know why he's not a billionaire? It's because he surrounds himself with glad-handing nonsensical yes-men like John Laurinaitis, who's gonna tell him everything he wants to hear... and I'd like to think that maybe this company will be better after Vince McMahon is dead, but the fact is it's gonna get taken over by his idiotic daughter and his doofus son-in-law and the rest of his stupid family."
CM Punk

"These people are not Jimmies. They are the greatest fans in the world!"
John Cena, à R-Truth qui venait de qualifier le public de Raw de "Little Jimmies".

"Can you imagine if Sheamus wins this thing? I mean, the international ramifications, I mean the buyrate, I’m talking about the demographic change and everything? If Sheamus wins this match, it will be huge, not only for him but for the Smackdown brand."
Booker T., pendant un Title Match opposant le champion poids lourds Randy Orton à Sheamus.

"When I’m done with him, he’s gonna have barbecue sauce fueling out from his belly button like a geyser."
Michael Cole à propos de Jim Ross

"The WWE has gone from the powerful "Austin 3:16" to the dominant and iconic "can you smell what the Rock is cookin?"... all the way to "You can't see me"? You can't see me, what are you, playing peek-a-boo? Believe me, we all can see you. A blindfolded, sleeping, stuck in the basement Stevie Wonder can see your monkey ass. How in the hell do you think we can miss you come out here with your bright ass purple shirt, before that bright green shirt, bright orange shirt like a big fat bowl of Fruity Pebbles?"
The Rock à John Cena

"Jerry Lawler has forgotten more about wrestling than the Miz has ever known."
CM Punk

"If anyone says you can't do something, if anyone says you can't live your dream... Believe them, because you can't."
The Miz

"William Regal did the real work with this young man. Shawn Michaels took $3000 from him, that's all he ever did."
CM Punk à propos de la formation de Daniel Bryan

"I would RKO my own grandmother if it meant keeping this title. And then I'd RKO YOUR grandmother just to see the look on her face."
Randy Orton, à Sheamus

Virgil: - Ted, what are you going to do for protection?
Ted DiBiase, jetant un coup d'oeil à Maryse: - Go to the drugstore.

"Her teeth are going to be like the Ten Commendments after this match: all broken."
Alicia Fox, à propos d'Eve Torres

"Layla is not married. She deserves a good husband. I should marry her before she meets him."
Jerry Lawler

"If I suck, why would a Perry deli – the top Perry deli – name their top-selling sandwich after me? It's called the Swaggie. It smells like freedom."
Jack Swagger

"I realize how much of a starmaking performance I had in McGruber. The reviews have been off the charts. As a matter of fact, they are speaking of a possible early Oscar nomination."
Chris Jericho

"I'm sure your mom's uterus is awesome."
Vicki StElmo à Vladimir Kozlov

"If we were in your era, I'd put a Sharpshooter on you faster than you can put a pair of cheap sunglasses on an ugly kid."
The Miz, à Bret Hart.

"When I look at you I don't see fans. I don't even see people. I see money, money, money, money. Dollar signs, dollar signs, dollar signs, dollar signs. With some of you, a lot of dollar signs because I see a lot of fat people in the audience and I know you paid for two seats. Thank you very much!"
Batista à Raw.

"We are real women with the body that God created us with."
Mickie James, la femme aux implants mammaires en silicone qui explosent dans le ring.

Don Johnson: "This is a mistake!"
The Miz: "Mistake? No. Pink shirts and white suits, that is a mistake."

"One nation under Punk, undivisible, with integrity and sobriety for all!"
CM Punk

Michael Cole: "Our guest at ringside, Marisse. Welcome."
Maryse: "Oh my god, Michael Cole, you vintage nerd. You can't even say my name right. I should punish you and just give you my French kiss."

"If I see you in my match tonight, I'm gonna tear your intestins out and jump rope with it. And that's not all. I'm gonna take my two fingers, I'm gonna dig up your nosedrills and I'll rip your brain out. And I'm gonna put it in a newspaper and I'm gonna smash it against a window."
Mike Tyson à Hornswoggle

Ted DiBiase: "My movie, the Marine II, is superior to the original Marine."
Cody Rhodes: "Ted, my fifth grade graduation video is superior to the original Marine."

"I'm on Raw, you're on Smackdown... Long distance relationships don't work, Chris."
Big Show

Jerry Lawler, après une promo de Maryse où elle a qualifié Melina de "petite poupée": "Did she just say poupée? Do you know what that means in French?"
Michael Cole: "What?"
Jerry Lawler: "I... I can't say it!"

"I respect her. There are a lot of things that she does that I couldn't do, being the size that she is."
Michelle McCool à propos de Mickie James.

"We have MVP on the stage, and PMS in the ring."
Goldust, à propos des divas assemblées dans le ring pendant les Slammy Awards 2009.

"It was kind of like the 300 at the battle of Thermopylae, but with better abs".
John Morrison à propos de la fin de son match à Survivor Series, quand il s'est retrouvé à 1 contre 3.

"Hi, I'm John Morrison, and one time I drove my Lexus 700 miles on a tank full of my own urine."
John Morrison

"I always said if I could put my brain in Andrew’s body he’d be a 20-time world champ."
Edge à propos de Andrew "Test" Martin