Sondage

Cela fait maintenant un mois tout pile que Jinder Mahal est champion de la WWE. Selon vous::

Les catcheurs qui se cachent derrière les principaux candidats à l'élection présidentielle française

C’est pas demain qu’on m’verra marcher avec ces connards qui vont aux urnes

Choisir çui qui les f’ra crever, moi ce jour-là j’reste dans ma thurne.

Renaud, Où c’est qu’j’ai mis mon flingue ?

 

Citoyen lecteur des Cahiers du catch ! L’heure est grave. Dans moins de 48 heures, il te faudra choisir l’avenir de ton pays. Et cette année, ce n’est pas de la tarte. Entre mensonges, manipulations, candidats manifestement hors la loi mais maintenus en place tant bien que mal, chouchous du public, voix des sans-voix, débats houleux et probables interventions illicites, cette campagne n’a jamais autant ressemblé à un ring. Pour vous aider à mieux choisir avant de passer non par-dessus la troisième corde mais bien derrière l’isoloir, nous vous avons dressé le portrait catchesque des principaux candidats. Vous verrez que leurs gimmicks sont souvent troubles.

 

 

Double F vient toujours accompagné par Penelope.

 

 

Portrait-catcheur des principaux candidats à l’élection présidentielle de 2017

 

 

François Fillon :

 

30% de Hulk Hogan : Comme le moustachu, François a vécu un ascenseur médiatique et doit ses tourments à de vieilles histoires qui refont surface. Le Hulkster retraité était revenu triomphant à la WWE au début 2014 avant d’être évincé et effacé des tablettes à l’été 2015 pour cause de propos racistes tenus lors d’une sextape tournée en… 2008. Le François ne s’attendait sûrement à sortir vainqueur d’une primaire promise à Alain the Giant, mais a déchanté suite aux révélations faites sur ses penchants pour l’argent bien mal acquis.

20% de Rusev : Comme le Bulgare, il s’est fait voler la vedette par son épouse.

 

 

Je vais aller finir la soirée avec Pierre Bérégovoy.

 

 

40% de The Undertaker : Le Dead Man aurait dû partir depuis des années, et on ne compte plus ses matchs de trop. Vieux, blessé, hors de forme et démodé, la légende s’est pourtant entêtée envers et contre tout jusqu’à finir petitement et la queue basse après un match de qualité moyenne. Comme lui, Fillon a vu à de multiples reprises, scandales après scandales, sa campagne potentiellement finie. Comme lui il a persisté et refusé de céder sa place. Pour une ultime défaite ?

10% de Jinder Mahal : Parce qu’il est chiant comme un jour de pluie à Vesoul, et que son push en 2017, au moment où le monde clame du renouveau, reste un mystère.

 

 

Emmanuel Macron :

 

50% de Randy Orton : Le Legend Killer est beau, lisse et propre. Depuis toujours, il plait aux patrons, à Vince et consorts car il est le parfait prototype du mec qu’on veut mettre en photo sur la jaquette des jeux vidéos et des DVDs. Peu importe qu’il soit souvent chiant dans l’exercice, et totalement soporifique au micro : il est le chouchou de ceux qui écrivent les scenarios, d’où son palmarès long comme le bras et sa place encore très enviable en 2017. Le petit Emmanuel est tout aussi favorisé par les patrons, notamment les quelques magnats possédant toute la presse française qui ne se lassent pas de chanter ses louanges, même si les réels talents politiques du garçon semblent très limités.

 

 

En marche.

 

 

30% de Roman Reigns : Beau gosse, centriste (« not the good guy, not the bad guy ») et pushé down our throats. Ça ne vous rappelle personne ?

20% de Baron Corbin : Issu d’un milieu professionnel totalement différent, Macron Corbin apprend le métier. On entend dire sans arrêt qu’il progresse, qu’il comprend mieux les codes, mais il reste relativement chiant à regarder et à écouter. Pourtant, il obtient le soutien d’une frange avertie du public qui voit en lui un futur champion du monde.

 

 

Je sais bien que la Guyane c'est pas une île. Mais bon, ya l'océan sur un côté. C'est donc un peu comme une île tout de même. Non ?

 

 

Marine le Pen :

 

40% de Charlotte Flair : Deux blondes qui ont repris le flambeau paternel tout en étant en léger conflit avec leur ascendance. Mais les points communs ne s’arrêtent pas là. Bien que profondément méchantes, peu avares en coups bas, en attaques personnelles et en humiliations, les deux femmes obtiennent pourtant le soutien d’une bonne partie des suiveurs. Toutes deux alternent les brillantes victoires avec les défaites. Si Charlotte a perdu puis gagné à de multiples reprises son titre, Marine n’arrête pas de faire grimper son parti aux premiers tours de toutes les élections avant de perdre dans la foulée. C’est là que cessent leurs similitudes : la fille Flair a toujours gagné lors des Big Ones, alors que Marine rate souvent la dernière marche.

 

 

Elles ont toutes deux une belle utilisation de la droite.

 

 

25% de Braun Strowman : Au programme ? De la destruction, du chaos, la haine envers tout le monde, et surtout aucun remord à laminer des hommes déjà à terre. Voilà ce que nous a offert le grand Braun ces derniers mois, et cela ressemble au menu anti-Europe, anti-étrangers, anti-social et anti-tout servi par Marine. Et pourtant, remettre en question tous les acquis et toutes les logiques semble faire jubiler une part grandissante du public. On ne devrait pas revenir en arrière sur les droits des femmes ou des minorités, comme on devrait être en sécurité dans une ambulance sans craindre qu’elle soit renversée.

35% de Roman Reigns : Comme celui du beau Samoan, le parcours de la frontiste est une ironie totale à double lecture. Au premier degré, Roman est vendu comme un héros se battant contre l’Autorité, les injustices et toutes les embûches mises sur sa route par des méchants hauts placés. Marine, elle, se place elle-même dans la peau d’une outsider qui doit faire face à une cabale nationale, seule contre toute, petit candidats contre de puissantes forces occultes. Mais en vrai, Roman c’est le chouchou du patron, comme Le Pen est le chouchou des médias où elle a sa place en permanence, overpushée car elle représente la polémique, et la polémique, c’est bon pour l’audimat coco. Au final, RoMarine marche à fond sur les esprits les plus naïfs et crédules, mais s'attire la haine de ceux qui ont une vision plus exigeante et professionnelle du produit.

 

 

GAUCHISTE !

 

 

Jean-Luc Mélenchon :

 

70% de Daniel Bryan : Le parallèle entre The Autority et les grands magnats du monde audiovisuel peut encore être tissé concernant le candidat de la France Insoumise. Car comme Daniel Bryan avant WrestleMania 30, JLM est victime depuis plusieurs jours d’une vague de décrédibilisation lancée par les médias, consécutive à sa montée en popularité. Pour protéger Orton/Macron que l’on veut à tout prix voir à la place, journalistes et consultants enchainent les contre-vérités (même si l'on n'a pas encore vu la kiné de Mélench venir l'accuser de proposition sexuelle). Mais Daniel Bryan et Jean-Luc bénéficient du formidable outil Internet, qui diffuse les buzzs et permet à la communauté de fans de grandir chaque jour, convaincus du talent du bonhomme.

30% de Bray Wyatt : parce qu'utiliser des hologrammes, c'est vraiment trop novateur pour ne pas dérouter une bonne partie du public.

 

 

Elysée... We're here.

 

 

Benoit Hamon :

 

Mi Apollo Crews-mi Sami Zayn : Celui que tout le monde prend pour un débutant alors qu’il bosse dans le business depuis quelques années, mais qui s’est retrouvé trop vite propulsé dans l’arène sans avoir le temps de peaufiner autre chose qu’un personnage qui a l’air gentil mais que personne ne prend au sérieux. Du coup, tout le monde le trahit, et c'est pas demain la veille qu'il gagnera quelque chose.

 

 

La récré est finie ? Je peux sortir du coin ?

 

 

Et les autres ?

 

Oui cher lecteur, il y a bien onze candidats à cette élection présidentielle, même si selon toute vraisemblance, les qualifiés pour le second tour se trouvent parmi les cinq précédemment cités.

Que cela ne t’empêche pas de chercher des liens entre nos catcheurs stars et les petits candidats, et de nous les proposer ! Nous ferons juste une exception pour celui qui nous parait évident : 0.27% en 1995. 0.25% en 2012. De nouveau candidat en 2017. Le slogan de Jacques Cheminade saute aux yeux.

 

 

Never give up.

Smackdown your vote

Un article qui ouvre tellement à l’imagination.
Du coup je reviens poser un comm’ pour la première fois depuis bien 2 ans (coucou !)
.
Cheminade pour moi c’est Curt Hawkins : on sait pas trop qui c’est, ce qu’il fait exactement, pourquoi il est là… Mais lui a l’air de savoir alors bon, si on a un tantinet de compassion on regarde faire. Puis il nous dit vaguement quelque chose, on se souvient avoir entendu son nom y’a huit ans…
.
J’adore le principe de CM Poutou cité plus haut. Et l’idée des chants du United Center de Chicago réclamant « CM Poutou ! CM Poutou !» me font rêver à un monde alternatif possible. Et puis un syndicaliste de chez Ford, Ford fondé à Détroit, région des grands lacs, comme Chicago... Ce prénom commun (Philip Brooks, pour rappel)… Qui peut croire à une coïncidence après cette brillante démonstration ??
.
Et Dupont-Aignant en Ryback, on en parle ? Le gars qui a à peine percé quand il était dans sa stable de droite (Nexus=UMP), qui a voulu lancer sa carrière solo avec peu de succès, dont la carte « dégouté-du-système/pro-indé » qu’il tente de vendre désormais s’accorde peu avec son physique totalement formaté et ses mic skills stéréotypés.
.
Et qui serait Nathalie Arthaud ? Nan mais vraiment, c’est une question. Qui est Nathalie Arthaud ?
.
Je retourne jouer à WWE Supercard sur mon téléphone en attendant que le WWEek-End commence, mais je vous aime toujours

Nous aussi on t'aime toujours!

Vazi, viens faire des articles et tout!

On aura donc Reigns contre Reigns

Et c'est l'Autorité qui se frotte les mains! Excellent papier Rapha, bravo, du coup je suis frustré qu'il ne porte pas sur les onze :-)

Rappellez vous la fin du Rumble

Orton contre Reigns à la fin du Rumble 2017...
*
L'Autorité veut son vainqueur, celui qu'elle a choisi est le pur produit du système, physiquement reluisant, posterboy et valeur sûre car il ne changera rien. Mais quelque part, il est un vestige du passé alors que le public réclame du changement, du vrai changement, et maintenant.
Alors pour faire passer la pilule, l'Autorité envoie un autre de ses chouchous, qui fait vendre, attise les polémiques, mais qu'une grande partie du public ne veut surtout pas voir gagner. Et ça marche, après les huées à l'annonce du dernier duel, tout le monde, vous comme moi, avons croisé les doigts forts "pourvu que ça soit pas Roman...", et ce fut Orton, ouf de soulagement, la pilule est passée.
Le pen est le Reigns qui fera à peu près accepter Macron.

Macron

Perso j'aurais mis beaucoup de Finn Balor dans Macron. Inconnu des suiveurs qui se contentent de la WWE, il débarque pour remporter le titre dès sa première feud.

Et du miz dans Mélenchon

Un bon micro pour compenser des lacunes techniques ailleurs.
Et en plus il finit par être sympathique à force de jober pour les autres...

Fillon

J'aurai donné un gros pourcentage d'Eddie Guerrero pour le sarthois (pouah)

Super papier, c'est trop fort

Super papier, c'est trop fort de réussir à trouver tous ces parallèles entre gimmicks et réalité. Bien vu. Je crois que j'aurais bien du mal à me soumettre à un tel exercice, je suis jaloux! ;)

Rendons à Axl ce qui lui appartient

J'étais parti sur un papier un candidat-un catcheur, mais en soumettant mes idées à notre patron, il trouvait d'autres parallèles, j'ai donc fait ce papier mélant les gimmicks grâce à l'inspiration du taulier.
Merci Axl !

Super idée et super article

Ça me rappelle des souvenirs ce type d'article. Comme les comparaisons entre catcheurs et personnages de DBZ ou les chevaliers du Zodiac.
Je pense qu'effectivement ça aurait été compliqué de faire un candidat -
un catcheur. Le mélange de catcheurs est une bonne idée.

Connexion utilisateur

What's up?



16 novembre

Les pronos pour les Séries sont en ligne, tandis que les vignettes attendent vos légendes sagaces ici.

Aimez-nous sur Facebook!

Suivez-nous sur Twitter

Commentaires récents

Les Vignettes des Cahiers


Merde, j’ai toujours été nul au Puissance 4.


Retrouvez ici toutes nos vignettes !


Quotes of the Cahiers

"I'm gonna leave him in a pile of blood, and urine and vomit."
Brock Lesnar à propos de John Cena

"At 9 am Eastern time tomorrow, the WWE Network goes live. But the problem is you’re all gonna be so overwhelmed by the incredible content available, you won’t be able to turn it off. Adults will lose their jobs and kids will be expelled from schools for lack of attendance. In fact, you’re gonna be so mesmerized by the incredible content of the WWE Network that you won’t even have time to remove the garbage from your houses. Your places are gonna start to stink, rats will move in, and they’re gonna look like bigger pigsties than they already do. Ultimately, the government is gonna come along and condemn your homes and you will all be left homeless defending yourself on the street. Thank you very much."
Bad News Barrett

"He’s twisting him so much his twin brother is getting dizzy !"
JBL commentant un Giant Swing d'Antonio Cesaro sur l'un des frères Uso.

"I think I'm a little too old for you Jerry. I'm 26, I know you like them younger."
AJ Lee, à Raw, s'adressant à Jerry Lawler

"It looks like James Storm has had more partners than Taylor Swift lately, he should probably get tested"
Bad Influence

"Having watched that… I regret the doctors in Canada saving my life.”
Jerry Lawler, après le segment où Mae Young a accouché d'Hornswoggle.

"What's running through John Cena's mind? I don't give a crap what's running through his mind. What's more important is what's running down his leg."
Brock Lesnar

"Yes. Stop sending dumb tweets like this one. RT: @Kid_Antrim Any advice for me?"
Paul Heyman, sur Twitter

"With Kofi Kingston as the Intercontinental Champion, the bar has been lowered. And when the bar’s been lowered, mediocrity becomes acceptable. And when mediocrity becomes acceptable, society crumbles. And when society crumbles, civilization will end as we know it.”
Le Miz, Hell in a Cell

"Can you figure that? She's not able to get a date! I mean, even Natalya is able to get a date!"
Eve à propos de Layla

"I understand that you barbaric buffoons could easily eviscerate me and dispose of me like common trash. However, if you do so, I will not be a victim. I will be a martyr. A martyr for anyone who appreciates a sophisticated mind."
Damien Sandow, à DX.

"Apparently, giants can win the Super Bowl, but not matches at WrestleMania. You’re like ‘The Reverse Undertaker’. Who are you going to lose to this year? The boxer or the sumo wrestler?”"
Cody Rhodes au Big Show

"The Kliq is back, which is kind of ironic because "click" is the noise the audience's remote control makes every time Kevin Nash pops up on their TV screen."
CM Punk

"It's a conspiracy! C... O... N.... Spiracy!"
R-Truth

"I understand that... that Vince McMahon's gonna make money despite himself... he's a millionaire who should be a billionaire... you know why he's not a billionaire? It's because he surrounds himself with glad-handing nonsensical yes-men like John Laurinaitis, who's gonna tell him everything he wants to hear... and I'd like to think that maybe this company will be better after Vince McMahon is dead, but the fact is it's gonna get taken over by his idiotic daughter and his doofus son-in-law and the rest of his stupid family."
CM Punk

"These people are not Jimmies. They are the greatest fans in the world!"
John Cena, à R-Truth qui venait de qualifier le public de Raw de "Little Jimmies".

"Can you imagine if Sheamus wins this thing? I mean, the international ramifications, I mean the buyrate, I’m talking about the demographic change and everything? If Sheamus wins this match, it will be huge, not only for him but for the Smackdown brand."
Booker T., pendant un Title Match opposant le champion poids lourds Randy Orton à Sheamus.

"When I’m done with him, he’s gonna have barbecue sauce fueling out from his belly button like a geyser."
Michael Cole à propos de Jim Ross

"The WWE has gone from the powerful "Austin 3:16" to the dominant and iconic "can you smell what the Rock is cookin?"... all the way to "You can't see me"? You can't see me, what are you, playing peek-a-boo? Believe me, we all can see you. A blindfolded, sleeping, stuck in the basement Stevie Wonder can see your monkey ass. How in the hell do you think we can miss you come out here with your bright ass purple shirt, before that bright green shirt, bright orange shirt like a big fat bowl of Fruity Pebbles?"
The Rock à John Cena

"Jerry Lawler has forgotten more about wrestling than the Miz has ever known."
CM Punk

"If anyone says you can't do something, if anyone says you can't live your dream... Believe them, because you can't."
The Miz

"William Regal did the real work with this young man. Shawn Michaels took $3000 from him, that's all he ever did."
CM Punk à propos de la formation de Daniel Bryan

"I would RKO my own grandmother if it meant keeping this title. And then I'd RKO YOUR grandmother just to see the look on her face."
Randy Orton, à Sheamus

Virgil: - Ted, what are you going to do for protection?
Ted DiBiase, jetant un coup d'oeil à Maryse: - Go to the drugstore.

"Her teeth are going to be like the Ten Commendments after this match: all broken."
Alicia Fox, à propos d'Eve Torres

"Layla is not married. She deserves a good husband. I should marry her before she meets him."
Jerry Lawler

"If I suck, why would a Perry deli – the top Perry deli – name their top-selling sandwich after me? It's called the Swaggie. It smells like freedom."
Jack Swagger

"I realize how much of a starmaking performance I had in McGruber. The reviews have been off the charts. As a matter of fact, they are speaking of a possible early Oscar nomination."
Chris Jericho

"I'm sure your mom's uterus is awesome."
Vicki StElmo à Vladimir Kozlov

"If we were in your era, I'd put a Sharpshooter on you faster than you can put a pair of cheap sunglasses on an ugly kid."
The Miz, à Bret Hart.

"When I look at you I don't see fans. I don't even see people. I see money, money, money, money. Dollar signs, dollar signs, dollar signs, dollar signs. With some of you, a lot of dollar signs because I see a lot of fat people in the audience and I know you paid for two seats. Thank you very much!"
Batista à Raw.

"We are real women with the body that God created us with."
Mickie James, la femme aux implants mammaires en silicone qui explosent dans le ring.

Don Johnson: "This is a mistake!"
The Miz: "Mistake? No. Pink shirts and white suits, that is a mistake."

"One nation under Punk, undivisible, with integrity and sobriety for all!"
CM Punk

Michael Cole: "Our guest at ringside, Marisse. Welcome."
Maryse: "Oh my god, Michael Cole, you vintage nerd. You can't even say my name right. I should punish you and just give you my French kiss."

"If I see you in my match tonight, I'm gonna tear your intestins out and jump rope with it. And that's not all. I'm gonna take my two fingers, I'm gonna dig up your nosedrills and I'll rip your brain out. And I'm gonna put it in a newspaper and I'm gonna smash it against a window."
Mike Tyson à Hornswoggle

Ted DiBiase: "My movie, the Marine II, is superior to the original Marine."
Cody Rhodes: "Ted, my fifth grade graduation video is superior to the original Marine."

"I'm on Raw, you're on Smackdown... Long distance relationships don't work, Chris."
Big Show

Jerry Lawler, après une promo de Maryse où elle a qualifié Melina de "petite poupée": "Did she just say poupée? Do you know what that means in French?"
Michael Cole: "What?"
Jerry Lawler: "I... I can't say it!"

"I respect her. There are a lot of things that she does that I couldn't do, being the size that she is."
Michelle McCool à propos de Mickie James.

"We have MVP on the stage, and PMS in the ring."
Goldust, à propos des divas assemblées dans le ring pendant les Slammy Awards 2009.

"It was kind of like the 300 at the battle of Thermopylae, but with better abs".
John Morrison à propos de la fin de son match à Survivor Series, quand il s'est retrouvé à 1 contre 3.

"Hi, I'm John Morrison, and one time I drove my Lexus 700 miles on a tank full of my own urine."
John Morrison

"I always said if I could put my brain in Andrew’s body he’d be a 20-time world champ."
Edge à propos de Andrew "Test" Martin