Sondage

Cela fait maintenant un mois tout pile que Jinder Mahal est champion de la WWE. Selon vous::

Referme cette boîte, Randy!

[Au jour le jour]

 

« L'art de la police est de ne pas voir ce qu'il est inutile qu'elle voie. »
Napoléon Bonaparte.

 

 

Les voix dans la tête de Randy Orton disent : appelle les flics !

 

 

Compte-rendu du Smackdown du 27 février et du Raw du 2 mars

 

 

Le monde merveilleux de la WWE, on le sait, échappe aux lois humaines. On peut y cogner ses adversaires avec les objets les plus divers, les enterrer vivants, les enfermer dans des cercueils auxquels on met le feu, les agresser à l’extérieur du ring à coups de masse, les renverser en bagnole et ainsi de suite. Au cours des dernières émissions, on a même découvert qu’il était autorisé d’envoyer le patron de la fédération et les gosses de celui-ci à l’hôpital en leur tapant dans le crâne comme un ouvreur de rugby — on ne risque rien de sérieux, dès lors qu’on explique qu’on est porteur d’un symptôme de violence incompressible, ah ben désolé ma bonne dame, mais je suis comme ça moi !

 

 


— Fallait pas m’inviter !

 

 

Pourtant, en débarquant il y a quelques semaines à Raw entouré de toute une cohorte de médecins et d’avocats, Randy Orton a ouvert la boîte de Pandore. Si, sur le coup, les suiveurs ont admis qu’il fallait bien ça pour éviter au sculptural psychopathe de se faire virer manu militari par ce qu’il restait des McMahon, l’inévitable contrecoup de ce cette ouverture de la WWE au vrai monde et à ses lois est arrivé ce lundi. Cette fois, une semaine après sa course-poursuite très « Bib-Bip le Coyote » dans l’esprit avec Triple H, Orton est arrivé avec des avocats et… des flics. Des types en uniforme de la police, en tout cas. Chargés, nous explique-t-il, d’arrêter Triple H pour agression à main armée ! Alors comme ça, ça y est, la police américaine s’est payé un poste de télé et a découvert l’existence de la WWE ! Damn ! La règle numéro un disait bien pourtant qu’il ne faut JAMAIS parler du Fight Club ! Que vont faire les flics, maintenant qu’ils ont sous les yeux cet univers qui foule aux pieds l’intégralité du Code pénal chaque jour que Dieu fait ? Ils vont arrêter HHH, naturellement, mais aussi en premier lieu ce malade d’Orton qui, le soir précédent, avait éclaté sur le sol la tête de Stephanie McMahon. Avant de se tourner vers les autres catcheurs, dont aucun n’est blanc-bleu en termes de conduite acceptable dans la société des hommes… Mais non. Apparemment, la police n’a vu que l’épisode de la semaine dernière, et imagine probablement que c’est le premier de l’histoire. Seul Triple H l’intéresse. Quelle absurdité !

 

 

 

Ouf, heureusement que personne n’a parlé de cet épisode aux flics !

 

 

On aurait parfaitement pu éviter cette mascarade en mettant à contribution Vickie, GM actuelle de Raw faut-il le rappeler, qui aurait été tout à fait habilitée à déclarer qu’en cas de nouvelle attaque de Triple H sur Orton, le premier serait dans la minute dépouillé de son titre et viré. Mais non, il aura fallu faire pénétrer la police dans l’enceinte sacrée de la WWE...

 

 

La réalité s’est invitée un instant dans la fiction, et celle-ci s’écroule immédiatement en morceaux comme le miroir d’Alice défoncé à coups de sledgehammer. Vite, Randy, referme cette boîte de pandores ! Vite, avant que ne déboulent, à la suite des flics, les organisations de défense des personnes âgées (outrées par les maltraitances infligées à Vince), l’ambassade d’Italie (désireuse de laver l’image de son pays du ridicule auquel le voue chaque soir — et brillamment — Santino Marella) ou encore la SPA (bien décidée à offrir une existence décente à Hornswoggle) !

 

 

Cela dit, la confrontation micro en main et front contre front de Trips et Orton a été, de notre point de vue, saisissante d’intensité, et le rappel de leur ancienne rivalité datant de l’Evolution est salutaire : enfin, la WWE ne nous prend plus pour des débiles amnésiques comme dans le cas de la révélation bâclée du mariage IRL de Triple H et de Steph (lire ici à ce propos le coup de gueule de la vitupérante McOcee). Hunter a obtenu ce qu’il voulait, à savoir un combat contre Orton, en manipulant l’orgueil et la soif de vengeance de Mr. RKO, mais celui-ci a gardé la main avec un vrai discours de serial killer à propos du plaisir qu’il a ressenti à démanteler à coups de pied la belle-famille de HHH et, spécialement, à propos de la douceur de la peau de Stephanie, de son parfum, de son cou qu’il tenait entre les mains avant de la détruire… Superbe travail de heel, on avait presque l’impression de voir Kevin Spacey à la fin de Se7en !

 

 


Tu sais que j'ai rencontré ta femme, hein Brad Pitt?

 

Le résultat des courses, pour l’heure, c’est que Triple H affrontera bien Randy à Wrestlemania, mais qu’il lui est formellement interdit de poser d’ici-là ses mains calleuses sur le divin tatoué. Quatre semaines de provocations randyno-légacyennes à prévoir, pour notre plus grand bonheur, loin des yeux de la police, dont on espère qu’elle trouvera à s’employer ailleurs. Notre pronostic : redevenu le Cerebral Assassin, Hunter va se démerder pour obtenir d’ici Wrestlemania des combats contre les deux jeunes faons de la Legacy, ou bien intervenir dans leurs matchs (car aucune stipulation ne lui interdit de s’en prendre à eux). Les fous du roi Orton vont manger grave, mais ils sont là pour ça, en même temps. Et cette fois, ce n’est plus ce maigrichon de Shane qui leur fera face… En attendant, Orton a trouvé sa mouture du U can't C me de Cena.

 

 

 

You can’t touch me !

 

 

Cette storyline hypnotisante jusque dans ses excès cannibalise le reste de la préparation de Wrestlemania, mais les autres main events vaudront également le détour. Le titre de heavyweight champion est resté entre les mains tremblantes d’Edge, mais la situation du Canadien est bien précaire : non seulement ce gros muscle parlant de John Cena le poursuit de semaine en semaine de ses assiduités, mais peut-il encore seulement compter sur le soutien de sa petite femme adorée ? Au faîte de sa puissance, general manager à la fois de Smackdown et de Raw, Vickie semble bien décidée à pusher le Big Bad Motherfuckin’Show, qui a retrouvé des atours de monster vendredi en dominant et battant Cena, et se voit à présent propulsé challenger numéro 1 d’Edge pour son titre.

 

 

— Vickie, je savais que t’avais pas froid aux yeux, mais un plan à trois avec le Big Show, heu…

 

 

Pour autant, aura-t-on droit à un Edge-Show à WM ? Ce n’est pas impossible, mais comme il est impensable d’avoir Wrestlemania 25 sans Cena et son abominable five knuckle shuckle, un combat à trois n’est pas à exclure.

 

Ou alors — horreur, malheur —, le rappeur-marine pourrait devenir l’adversaire de Chris Jericho, au nom de toutes les légendes anciennes que Y2J piétine inlassablement semaine après semaine. Cena, qui nous gonfle depuis des lustres avec ses promos sur le thème du « Respect », formerait alors une digue de dignité outragée face aux flots de mépris déversés par Jericho sur les détenteurs de la Carte Vermeil.

 

 

Car pour l’heure, le clasheur en costard n’a pas d’adversaire désigné pour Wrestlemania — ni même de match prévu, d’ailleurs, même si ce n’est qu’une question de temps. Lundi dernier, Chris avait fort à faire, car à la différence de ses performances précédentes, où les vieux lui ont tous rendu la monnaie de sa pièce avec des contre-clashs de très bonne facture, il faisait face à la Supermouche Jimmy Snuka, qui n’a prononcé qu’un seul mot : « Non ! », comme le Mime Marceau dans le « Silent Movie » de Mel Brooks. A ce propos, nous sommes preneurs d’explications auprès de nos lecteurs expérimentés : Snuka est-il débile ? Ne sait-il pas parler ? Est-il pire acteur que Matt Hardy ? Pour quelle obscure raison n’a-t-il pas pu répondre à Jericho ? Question subsidiaire : a-t-on euthanasié son fiston Sim, qui faisait il y a peu encore partie de la Legacy ? Ce dernier a-t-il fini au fond d’un plan social comme son acolyte Manu, et si non, pourquoi n’est-il pas intervenu pour défendre l’honneur paternel ? Quoi qu’il en soit, il reste quatre semaines à Jericho pour nous réjouir avec ses merveilleux morceaux de bravoure. Flair, Piper, Steamboat et Snuka y sont déjà passés. What next ? On parierait bien sur Jerry Lawler et Hacksaw Jim Duggan, mais ensuite ? Austin ? Hogan ? The Rock ? Voire Bret Hart, qui reçoit d’innombrables louanges dans les commémorations des anciens Wrestlemanias diffusés pendant les émissions ? Qui sera chargé de faire ravaler sa morgue et ses dents au Legend Clasher? Tout est possible, y compris le scénario Mickey Rourke. Mais ici, plus encore que dans toutes les autres storylines, le buildup importe bien plus que le combat final. Quand on voit que Jericho a fui devant un Snuka sexagénaire brandissant une noix de coco (avant de l’attaquer par derrière), on se dit que même si c’est Mae Young qui lui fait face sur le ring à Wrestlemania, il finira KO, avant que toutes les superstars qu’il aura humiliées ne viennent lui faire subir leurs prises de finition en un gang bang jubilatoire. Toute autre issue nous surprendra encore plus qu’une qualification de Lyon à Barcelone.

 

 

 

L’adversaire dont nous rêvons pour Chris Jericho à Wrestlemania 25.

 

 

(Soit dit en passant, on vous recommande d’aller faire un tour sur ce site consacré au catch français des années 1950, vous y découvrirez peut-être des photos de votre grand-père en slip léopard).

 

 

Les deux autres grands combats un contre un prévus pour Wrestlemania se goupillent assez moyennement, il faut l’admettre. Si l’affrontement entre l’Undertaker et Shawn Michaels est tellement attendu que les fans se moquent plus ou moins du buildup, on est tout de même en droit de penser que la creative team aurait pu un peu mieux se creuser le cerveau pour préparer le choc entre les deux vétérans.

 

 

 

La première fois que Shawn Michaels a pris part à Wrestlemania, c’était il y a tellement longtemps que la télé était encore en noir et blanc.

 

 

Vladimir Kozlov, pourtant bien boosté vendredi par une victoire clean et convaincante contre le Taker, a été sacrifié pour les besoins de la cause, et se retrouve sans doute hors de la big picture. Si on ne pleurera pas sur la probable absence du Russe à Houston le 5 avril (ou alors dans une bataille royale qui servira de déversoir à toutes les « superstars » qui n’auront pas su se trouver une place dans les main events), on regrette cependant que son invincibilité (hors Elimination Chamber) ait été aussi facilement rompue par Shawn. Le combo habituel « descente du coude / Sweet Chin Music » et on passe à autre chose. Quatre semaines encore à patienter, et Kozlov apparaît désormais hors du coup. Il faut s’attendre à ce qu’un autre sinistre individu se mette en tête de briser le streak de l’Undertaker, mais comme Kane est désormais dans le Money in the Bank, on ne voit pas trop de candidat naturel.

 

 

Et quel os donner à Shawn dans le mois qui vient ? Kozlov aurait selon nous dû gagner ce lundi (peut-être avec l’aide d’un JBL revanchard) et continuer à faire peser un vrai danger sur la tenue du combat des Mégastars (puisqu’il faut bien un vocable supérieur au galvaudé « superstars », qu’on attribue même à Jesse et Festus)…

 

 

Mais cette construction en eau de boudin n’est rien par rapport au cauchemar qu’est en train de devenir la feud des frères Hardy. Rivalisant de faiblesse au micro, les deux gars transforment cette storyline en or en feuilleton en plomb. On n’a même pas envie de s’attarder sur leur confrontation de vendredi dernier, tant elle a manqué de passion, de rage, de vie — tout ce que les deux frères, et spécialement Jeff, sont justement censés incarner.

 

 

 

Dumb and Dumber, la suite.

 

 

Enfin, Kane s’est donc qualifié pour le Money in the Bank, un choix bizarre, tant l’exercice avait été un succès l’an dernier avec un lineup exclusivement composé de gars légers et rapides. On aurait préféré y voir Mysterio, mais qui sait, la porte lui est peut-être encore ouverte. Après son excellente perf au Elimination Chamber de Raw, c’est bien le moins qu’il mérite…

 

Austin-Y2J simplement improbable...

Ouais enfin Austin contre Jericho, ça risque de ne pas se produire...Doit on rappeler pourquoi SCSA ne catche plus aujourd'hui? Même s'il peut encore balancer un stunner, il ne peut plus tenir un match complet surtout d'intensité wrestlemaniesque( oui je sais c'est un nouveau mot...)
Alors même s'il a avoué que Jericho serait le seul gars en qui il aurait confiance pour un dernier match, à mon avis faut pas trop rêver...
Mais cela n'engage que moi...

Jericho

Good job, guys /salut militaire

L'hypothèse Cena puis les vieilles gloires qui éclatent la gueule de Jericho semble très vraisemblable (un Jericho défonçant Cena venu faire la loi serait fabuleux mais pas du tout envisageable, hélas)
Après, un Wrestlemania avec une intervention de Mickey "the Ram" Rourke serait tout simplement énorme !!!
Quels sont les liens de l'ex-boxeur avec la WWE ?

Et c'est quoi cette histoire avec Bret Hart ??? Le Hitman pourrait être présent à Wrestlemania ???

J'ai hâte !!!

Rourke

Rourke, ou plutôt The Wrestler, est à l'origine de la storyline actuelle de Jericho. Jericho a pris prétexte du film pour s'en prendre aux vieux débris qui ne savent pas s'arrêter à temps. Rourke et Jericho ont participé ensemble à une émission de télé où Jericho est resté en kayafabe et s'en est pris à Rourke, suite à quoi Rourke a dit qu'il pourrait lui botter le cul sans problème. Tout ça ressemblait à un buildup pour Wrestlemania, où il est fréquent que participent des stars extérieures (Mr. T., le sumo Akebono, le boxeur Floyd Mayweather etc).

Avec sa nomination aux Oscars, Rourke aurait freiné la storyline, considérant qu'il avait moins de chances de décrocher la statuette s'il était en pleine "feud avec Chris Jericho pour Wrestlemania", d'autant que son adversaire était le très politisé Penn, incarnant un personnage d'activiste gay au destin tragique. Donc Rourke est un peu sorti du tableau (déclarant même explicitement qu'il était hors de question qu'il combatte à Wrestlemania), mais comme Jericho était lancé, la storyline a évolué en une opposition Jericho / Hall of Famers.

Cela dit, Rourke va probablement faire une apparition à WM, mais plus probablement en tant qu'accompagnateur auprès du ring de l'adversaire de Jericho... mais une apparition de Randy the Ram Robinson n'est pas à exclure!

What's up?



31 janvier

Il était bien cool, ce Rumble, non? Venez dire dans les comms de la nalyse ce que vous en avez pensé, et n'oubliez pas que les vignettes attendent vos légendes sagaces ici.

Connexion utilisateur

Commentaires récents

Les Vignettes des Cahiers


Merde, j’ai toujours été nul au Puissance 4.


Retrouvez ici toutes nos vignettes !


Quotes of the Cahiers

"I'm gonna leave him in a pile of blood, and urine and vomit."
Brock Lesnar à propos de John Cena

"At 9 am Eastern time tomorrow, the WWE Network goes live. But the problem is you’re all gonna be so overwhelmed by the incredible content available, you won’t be able to turn it off. Adults will lose their jobs and kids will be expelled from schools for lack of attendance. In fact, you’re gonna be so mesmerized by the incredible content of the WWE Network that you won’t even have time to remove the garbage from your houses. Your places are gonna start to stink, rats will move in, and they’re gonna look like bigger pigsties than they already do. Ultimately, the government is gonna come along and condemn your homes and you will all be left homeless defending yourself on the street. Thank you very much."
Bad News Barrett

"He’s twisting him so much his twin brother is getting dizzy !"
JBL commentant un Giant Swing d'Antonio Cesaro sur l'un des frères Uso.

"I think I'm a little too old for you Jerry. I'm 26, I know you like them younger."
AJ Lee, à Raw, s'adressant à Jerry Lawler

"It looks like James Storm has had more partners than Taylor Swift lately, he should probably get tested"
Bad Influence

"Having watched that… I regret the doctors in Canada saving my life.”
Jerry Lawler, après le segment où Mae Young a accouché d'Hornswoggle.

"What's running through John Cena's mind? I don't give a crap what's running through his mind. What's more important is what's running down his leg."
Brock Lesnar

"Yes. Stop sending dumb tweets like this one. RT: @Kid_Antrim Any advice for me?"
Paul Heyman, sur Twitter

"With Kofi Kingston as the Intercontinental Champion, the bar has been lowered. And when the bar’s been lowered, mediocrity becomes acceptable. And when mediocrity becomes acceptable, society crumbles. And when society crumbles, civilization will end as we know it.”
Le Miz, Hell in a Cell

"Can you figure that? She's not able to get a date! I mean, even Natalya is able to get a date!"
Eve à propos de Layla

"I understand that you barbaric buffoons could easily eviscerate me and dispose of me like common trash. However, if you do so, I will not be a victim. I will be a martyr. A martyr for anyone who appreciates a sophisticated mind."
Damien Sandow, à DX.

"Apparently, giants can win the Super Bowl, but not matches at WrestleMania. You’re like ‘The Reverse Undertaker’. Who are you going to lose to this year? The boxer or the sumo wrestler?”"
Cody Rhodes au Big Show

"The Kliq is back, which is kind of ironic because "click" is the noise the audience's remote control makes every time Kevin Nash pops up on their TV screen."
CM Punk

"It's a conspiracy! C... O... N.... Spiracy!"
R-Truth

"I understand that... that Vince McMahon's gonna make money despite himself... he's a millionaire who should be a billionaire... you know why he's not a billionaire? It's because he surrounds himself with glad-handing nonsensical yes-men like John Laurinaitis, who's gonna tell him everything he wants to hear... and I'd like to think that maybe this company will be better after Vince McMahon is dead, but the fact is it's gonna get taken over by his idiotic daughter and his doofus son-in-law and the rest of his stupid family."
CM Punk

"These people are not Jimmies. They are the greatest fans in the world!"
John Cena, à R-Truth qui venait de qualifier le public de Raw de "Little Jimmies".

"Can you imagine if Sheamus wins this thing? I mean, the international ramifications, I mean the buyrate, I’m talking about the demographic change and everything? If Sheamus wins this match, it will be huge, not only for him but for the Smackdown brand."
Booker T., pendant un Title Match opposant le champion poids lourds Randy Orton à Sheamus.

"When I’m done with him, he’s gonna have barbecue sauce fueling out from his belly button like a geyser."
Michael Cole à propos de Jim Ross

"The WWE has gone from the powerful "Austin 3:16" to the dominant and iconic "can you smell what the Rock is cookin?"... all the way to "You can't see me"? You can't see me, what are you, playing peek-a-boo? Believe me, we all can see you. A blindfolded, sleeping, stuck in the basement Stevie Wonder can see your monkey ass. How in the hell do you think we can miss you come out here with your bright ass purple shirt, before that bright green shirt, bright orange shirt like a big fat bowl of Fruity Pebbles?"
The Rock à John Cena

"Jerry Lawler has forgotten more about wrestling than the Miz has ever known."
CM Punk

"If anyone says you can't do something, if anyone says you can't live your dream... Believe them, because you can't."
The Miz

"William Regal did the real work with this young man. Shawn Michaels took $3000 from him, that's all he ever did."
CM Punk à propos de la formation de Daniel Bryan

"I would RKO my own grandmother if it meant keeping this title. And then I'd RKO YOUR grandmother just to see the look on her face."
Randy Orton, à Sheamus

Virgil: - Ted, what are you going to do for protection?
Ted DiBiase, jetant un coup d'oeil à Maryse: - Go to the drugstore.

"Her teeth are going to be like the Ten Commendments after this match: all broken."
Alicia Fox, à propos d'Eve Torres

"Layla is not married. She deserves a good husband. I should marry her before she meets him."
Jerry Lawler

"If I suck, why would a Perry deli – the top Perry deli – name their top-selling sandwich after me? It's called the Swaggie. It smells like freedom."
Jack Swagger

"I realize how much of a starmaking performance I had in McGruber. The reviews have been off the charts. As a matter of fact, they are speaking of a possible early Oscar nomination."
Chris Jericho

"I'm sure your mom's uterus is awesome."
Vicki StElmo à Vladimir Kozlov

"If we were in your era, I'd put a Sharpshooter on you faster than you can put a pair of cheap sunglasses on an ugly kid."
The Miz, à Bret Hart.

"When I look at you I don't see fans. I don't even see people. I see money, money, money, money. Dollar signs, dollar signs, dollar signs, dollar signs. With some of you, a lot of dollar signs because I see a lot of fat people in the audience and I know you paid for two seats. Thank you very much!"
Batista à Raw.

"We are real women with the body that God created us with."
Mickie James, la femme aux implants mammaires en silicone qui explosent dans le ring.

Don Johnson: "This is a mistake!"
The Miz: "Mistake? No. Pink shirts and white suits, that is a mistake."

"One nation under Punk, undivisible, with integrity and sobriety for all!"
CM Punk

Michael Cole: "Our guest at ringside, Marisse. Welcome."
Maryse: "Oh my god, Michael Cole, you vintage nerd. You can't even say my name right. I should punish you and just give you my French kiss."

"If I see you in my match tonight, I'm gonna tear your intestins out and jump rope with it. And that's not all. I'm gonna take my two fingers, I'm gonna dig up your nosedrills and I'll rip your brain out. And I'm gonna put it in a newspaper and I'm gonna smash it against a window."
Mike Tyson à Hornswoggle

Ted DiBiase: "My movie, the Marine II, is superior to the original Marine."
Cody Rhodes: "Ted, my fifth grade graduation video is superior to the original Marine."

"I'm on Raw, you're on Smackdown... Long distance relationships don't work, Chris."
Big Show

Jerry Lawler, après une promo de Maryse où elle a qualifié Melina de "petite poupée": "Did she just say poupée? Do you know what that means in French?"
Michael Cole: "What?"
Jerry Lawler: "I... I can't say it!"

"I respect her. There are a lot of things that she does that I couldn't do, being the size that she is."
Michelle McCool à propos de Mickie James.

"We have MVP on the stage, and PMS in the ring."
Goldust, à propos des divas assemblées dans le ring pendant les Slammy Awards 2009.

"It was kind of like the 300 at the battle of Thermopylae, but with better abs".
John Morrison à propos de la fin de son match à Survivor Series, quand il s'est retrouvé à 1 contre 3.

"Hi, I'm John Morrison, and one time I drove my Lexus 700 miles on a tank full of my own urine."
John Morrison

"I always said if I could put my brain in Andrew’s body he’d be a 20-time world champ."
Edge à propos de Andrew "Test" Martin