Sondage

Cela fait maintenant un mois tout pile que Jinder Mahal est champion de la WWE. Selon vous::

La foire aux opportunités

Career opportunities, the ones that never knock
Every job they offer you is to keep you out the dock
Career opportunities, the ones that never knock
 
Vous ne rêvez pas, nous sommes en 2017 et les astres catchesques ont décidé de foutre le bordel dans une organisation bien huilée. Tandis que Shinsuke Nakamura fait ses débuts, Jinder Mahal, Tyler Breeze et Fandango obtiennent des title shots. Et, à côté de ça, on conserve Sami Zayn dans son rôle de David contre les Goliaths de la WWE et on se paye une affiche de rêve entre Kevin Owens et AJ Styles pour une ceinture secondaire. A quoi joues-tu, WWE?
 
 
WWE 2K18, le seul espoir pour Ember Moon, Xavier Woods, Zack Ryder et Machin de lutter pour la ceinture suprême.
 
 
Nalyse de Backlash 2017
 
 
Il y a une chose qu’on aimerait plus que tout lorsque l'on suit la WWE, c'est que nos amis favoris soient aux places qu’ils méritent. Et il y a une chose que la WWE adore faire, c’est nous troller en jouant le coup de l’opportunité. Car oui, la hiérarchie n’existe pas vraiment et des jobbers éternels peuvent avoir un title shot. Un léger repackaging ou de la gonflette et on se retrouve challenger.
 
 - Opportunité de titre
 
Autant le dévoiler tout de suite, cette image là:

 

 

est réelle.

 

 

Et ce n’est pas un extrait de la nouvelle saison de Twin Peaks, David Lynch n’aurait jamais eu cette idée aussi folle.

 

Je n’ai rien contre ça, le booking récent de Mahal a été monté de façon à ce qu’il soit crédible en challenger au titre WWE malgré les casseroles du passé comme les 3MB et cette sordide feud contre son beau-frère The Great Khali.
 
Maintenant, c'est limousine et contre plongée.
 
 
Mais le talent du bonhomme est plus que quelconque et le match contre Randy Orton était à sens unique. Le champion dominant totalement son adversaire. C’était une grosse branlée jusqu’à l’intervention des deux nabots indiens qui accompagnent le Maharadjah Mahal. La vipère ne se préoccupe plus de son adversaire et envoie les deux gugusses dans les airs.
 
Puis, après avoir sorti Mahal d’un tombé suite d’un RKO, Randy Orton les attrape et pose son double DDT depuis les cordes. Ni une, ni deux, dans une de ses seules actions positives du match, Jinder chope Orton et lui applique sa cobra clutch slam et réussi son tombé devant les yeux ébahis du public.
 
 
Quoi?
 
 
Oh non!
 
 
Mais ça ne vas pas la tête?
 
 
oh oh oh, comment je vais troller sur les cahiersducatch.com
 
 
Ce public justement, que je critique souvent, n’a pas été désagréable. Ils ont accepté cette affiche et ont même lancé quelques “Let’s go Jinder/Jinder Suck” . Ce comportement correct pendant tout le ppv ne me permet juste pas un joli jeu de mots en cas de chant contestataires: Les Chicago Bullies (lol hein)
 
Attendons de voir la suite dès ce mardi. On aura peut être un rematch et le règne de Mahal sera déjà terminé.
 
 
J'ai autre chose à foutre, perso. Comme monter des étagères.
 
 
Les autres ex-jobbers à avoir un title shot étaient donc la Fashion Police de Breezango contre les frangins Usos. On était clairement dans du comedy wrestling où Breeze restait étrangement déguisé en concierge ou en vieille dame. Le tout armé d’une serpillère.
 
 
Voilà. Pas besoin d'une légende.
 
 
Personnellement, j’aime assez les segments parodiques de séries policières avec reprise de l’intro de Law & Order. Mais ici, c’était un peu too much. Enfin, on savait que c'était Tyler Breeze, pourquoi le garder "undercover" comme ils le disent dans leurs segments?
 
 
On sent nettement la baisse du budget pour la saison 7 d'Homeland.
 
 
Ça a bien occupé la division tag team en attendant l’arrivée prochaine du New Day ou une future association Sami Zayn/Tye Dillinger.
 
 - Opportunité de heel turn
 
Un seul match pouvait donner lieu à un changement d’alignement. Le match féminin où le comité d’accueil (Natalya, Tamina, Carmella & Gollum) affrontait Charlotte et ses alliées Naomi et Becky Lynch.
 
A la vue de la nouvelle coupe de cheveux de la steampunk, mélange du punk de la pub Sega des années 80/90 et d’un second rôle de Jem et les hologrammes. 
 
 
Clairement un look de heel, merde.
 
 
J’ai vécu ce match d’une façon totalement biaisée. J’attendais son coup de sang contre Charlotte, sa fuite du ring laissant Naomi encaisser un tombé ou encore une attaque post match, mais rien n’est venu comme je l’attendais… 
 
Plus aucun souvenir du match, juste de cette fin où Becky Lynch était prise dans le Sharpshooter de Natalya (2017, putain… ça marche encore ce truc) au point de devoir céder et d’abandonner. Même l’après match m’a laissé sur ma faim avec les trois faces regardant depuis le ring, s’éloigner les heels victorieuses.
 
 
Nul sur un ring, mais manager victorieux. James est le Christophe Galtier de la WWE
.
 
Alors, ce heel turn peut venir dès ce mardi soir, on est pas à l’abri d’une surprise mais faut arrêter de me faire croire des choses en changeant de coupe de cheveux! Mais, je suis un peu con aussi.
 
 
Oui
 
 
 - Opportunité de montrer son talent
 
Si le perfect Ten se contente pour l’instant d’être en pré-show (et de vaincre le vaudevillains rescapé), Sami Zayn reste dans le même registre.
 
Après Owens ou Strowman, le nouveau golgoth est l’homme aux yeux morts: Baron Corbin. Le match est un classique de ce style d’opposition: Zayn est jusqu’au-boutiste, sans peur et sans reproche. Il est dominé, souvent dans des prises de l’ours, envoyé dans les cordes pour se prendre une clothesline et des tombés dont il se relève à chaque fois. Le tout avec quelques fulgurantes répliques histoire de réveiller un public intéressé mais peu passionné .
 
 
- T'es d'accord Baron? Tu domines pendant 6-7 minutes, je survis a chaque fois, la foule m'acclame mais tu remportes le match. ok? Comme ça, on pourra gueuler sur mon statut et ton côté look strong.
- Rien compris.
 
 
Logiquement, on se dirigeait vers une défaite classique de Sami Zayn, mais contre toute attente et après une bonne suite de coups de pied dans sa gueule, Zayn esquive un dernier coup et envoie Corbin en dehors du ring, pour mieux le cueillir de deux Helluva kick. Sami Zayn remporte ainsi son premier match en ppv depuis… le tag team match avec Neville contre les Dudley boys en pré-show de Summerslam (si on ne compte pas le match aux règles mal définies de Roadblock contre Strowman en Décembre)
 
Cette victoire est-elle un bon signe pour Zayn qui a enfin saisi sa chance de vaincre un catcheur hors norme ? aura-t-il l’opportunité d’aller vers les titres ou doit-il encore se taper un monstre de foire?
 
 
 - Allez on enchaîne direct pour Sami Zayn, victorieux du grand Baron Corbin, nous lui donnons l'occasion d'affronter quelqu'un de plus puissant!
- Nakamura, donnez moi Nakamura
- ERIIIIIC ROWAAAAN!!!
- Oh non... 
 
 
Parmi ceux qui avait tout à montrer lors de ce ppv, passons extrêmement vite sur le match bien surnommé par Kovax, lors de l’enregistrement de Feud of The Year, une bagarre d’ivrognes pour une bouteille de villageoise: Eric Rowan vs Luke Harper. C’était sans intérêt et dans le silence le plus complet.
 
D’ailleurs, c’est Harper qui a remporté le match. Il paraît que c’est le face dans cette rivalité.
 
Comme le disait William de Britaine, "le silence est la clé de la prudence et le sanctuaire de la sagesse". Ce qui veut dire que si tu hues, je viens arracher ta colonne vertébrale de ton dos. Ce sera plus gore qu'Alien:Convenant.
 
 
Typiquement le moment où on pouvait craindre des huées, des chants CM Punk ou autres du public (il a été respectueux, putain!)
 
La forte attente était pour Shinsuke Nakamura. Inconnu total si on ne regarde ni NXT ni la New Japan Pro Wrestling mais fort d’une belle réputation.
Étrangement, la WWE et les bookers ont décidé de tenter un drôle de coup de poker en le lançant directement en opener après un build datant du Smackdown post Wrestlemania. La bonne idée est de lui avoir donné Dolph Ziggler pour ses premières gammes devant 20 000 américains à fond.
 
- OUAIIIIIIIIS
シカゴ、私はあなたを愛して
- Qu'est ce qu'il dit le chinetoque? On comprend rien... BOOUUUH.
私はあなたの友人です
- T'as intérêt de faire de jolies cabrioles!!
 
 
Seulement, le match est assez lent et les deux catcheurs restent au sol dans des prises de force. A croire que Ziggler ne tient pas vraiment à faire briller The King of Strong Style. Nakamura arrivera tout de même à reprendre le dessus au bout d’un gros quart d’heure en enchaînant Xploder et Kinshasa, ses deux signatures moves.
 
 
Il a tout pour devenir la future star de la WWE. 
 
 
Je n’ai jamais été fan de lancer un catcheur sur le ring directement en ppv, surtout après une si longue attente, incohérente dans une période où les ppv s’enchaînent à une vitesse folle. Soit, on garde cette idée pour des gros ppv, les survivor series me semblent être un moment idéal, soit on ne le fait pas du tout.
 
Maintenant, en ayant gardé énormément sous la semelle, Nakamura est non hiérarchisable sur la carte de Smackdown et cette entrée paraît comme un coup d’épée dans l’eau. Une sacrée occasion manquée avec la tristesse supplémentaire de ne pas avoir eu une de ses entrées épiques.
 
 
ça va marcher, croyez moi! J'ai cru en Drew Mc Intyre.
 
 
Heureusement, l’opportunité de briller a été validée par l’affrontement autour de la ceinture US entre Kevin Owens et AJ Styles sous les “this is awesome’ des chicagoans dès le theme song du phenomenal One.
 
Et ils ont parfaitement répondu aux attentes, malgré une petite gamelle de la troisième corde de Styles vers la fin du combat.
 
 
Whooops!!
 
 
Le match a réussi à éviter quelques facilité comme Owens sortant d’une soumission en touchant la première corde du majeur et on a eu droit à tout leur catalogue de mouvement: du pele kick au cannonball en passant par un ankle lock et des superkicks sans oublier une suplex sur le bord du ring.
 
La fin du match sera plus sujette à discussion. Kevin Owens envoyant son adversaire dans la zone du time keeper, AJ s’en relève et après avoir un peu déblayé la table des commentateurs allemands, pousse Owens dessus et s’apprête a exécuter son style clash… sauf qu’Owens esquive et Styles se prend les pieds dans une ouverture masquant les câbles et se retrouve coincé dans la table.
 
 
Quand t'es trop ivre et que tu danses le sirtaki sur la table du salon.
 
 
L’arbitre ayant déjà commencé a compter dix, ne peut que continuer quand Owens remonte sur le ring, faisant du québécois le vainqueur du match. 
 
Alors oui, on aime avoir des finish simples sur des tombés ou des soumissions, mais ici, ça n’aurait servi qu'à tuer dans l’oeuf une feud qui peut durer toute la période entre Wrestlemania et Summerslam. De plus, on évite une disqualification directe qui aurait orienté cette feud dans une direction vue et revue.
 
 
Kev', je te propose ce programme:
MITB: Dans le match pour la mallette
Battelground: Falls count everywhere
Summerslam: Iron man Match
ça te convient?
 
 
Non. Là, on a une victoire sur un point de règlement trop peu utilisé et trop souvent sauvé in extremis. Owens et Styles ne se sont pas départagés à la régulière ni par tricherie de l’un ou de l’autre ce qui nous donne de l’espoir pour les matchs à venir s’ils sont de ce niveau (**** selon Csonka de 411, quand même)
 
Globalement, c’était un pay-per-view pas banal, assez surprenant surtout dans son finish et, contrairement à ce qu’on peut lire ailleurs, très intéressant pour la suite à venir… 
 
 
- Enfin, petite statistique rigolote: Mahal et Randy Orton étaient les seuls catcheurs masculins en slip de tout le show principal du Pay-per-view.
-  Euuuh merci beaucoup, Byron.
- deux slips: un vert et  un noir.
- ok Byron...
- deux slips de tailles différentes. Un L et un XL. 
 
 
 Jinder Mahal champion… Fichtre bigre, hein?
 
 

Règne de Mahal: 21 mai 2017 - en cours.

ça va mal

Je vois que la WWE a en tout cas réussi un gros coup : faire couler beaucoup d'encre, faire parler et déclencher la polémique et le débat wolrdlwide. Jinder Mahal champion du Monde, ça parait encore plus sacrilège que la streak brisée de l'Undertaker.
*
Moi je ne suis pas fan du tout. Latrell le laisse bien sentir dans sa nalyse, ça fait grave chier à mon sens de voir les plus grands talents et l'avenir de SD, c'est à dire les Zayn, Styles, Owens et on peut inclure Ziggler voire Nakamura, attendre en midcard tandis que le main event est donné à des gens qui ne le méritent réellement pas.
Je suis pas mécontent de voir Jinder gagner à cause du contexte : il est un heel absolument détesté, cela va créer vraiment des réactions du public, et j'accepte tout tant qu'on sort du règne soporifique de Randy Orton que je ne supporte désormais plus. Mais bon, Jinder, dans le rôle de l'étranger vaniteux et cultivé ça va, sur le ring, c'est trèèèèès loin d'être Alberto Del Rio qui avait le même personnage. C'est une vraie tanche. Je crois que j'ai très rarement autant zappé un main event de PPV. Je crois vraiment que tout ce push aurait très bien pu être fort sympathique autour d'une ceinture US, mais là quel message aux collègues et midcarders. Soyez bons ? Mahal ne l'est même pas !
*
En revanche, Breeze et Fandango méritent tout ce qui leur arrive, ces mecs sont géniaux et on l'avait oublié. Tyler régalait à NXT, l'ex Johhny Curtis est un éternel espoir, les voilà un peu mis en valeur. En face, les Usos heels, c'est caviar.

Je rejoins ce commentaire à

Je rejoins ce commentaire à 100%, surtout sur la partie concernant les Tag Team.

Et je triple la mise

Le tag team était bon, était fun et m'a complètement contenté. C'est loin d'être le cas du reste si on excepte le AJ / Owens mais qui est quasi inratable je pense.

Fichtre bigre, comme tu dis!

Incroyable. Si on nous avait dit il y a un an qu'en mai 2017 Trump serait président des Etats-Unis, Macron de la France et Jinder Mahal champion WWE, c'est la troisième hypothèse qui serait apparue comme la plus délirante, et pourtant. Plus rien n'est impossible! Excellente nalyse, très bien anglée, la WWE jongle avec les opportunités, avec un succès incertain, en un ppv qui, s'il n'aura pas forcément marqué les esprits par la qualité des combats, aura eu le grand mérite d'incarner parfaitement bon nombre des tendances à l'oeuvre actuellement au sein de la WWE ET DANS LE MONDE!

Jinder champion

Je lis les arguments de ceux qui approuvent ce choix de la WWE et je les respecte. Mais sincèrement de mon côté, la pilule a du mal à passer.
C'est la première fois que je vois un catcheur devenir champion WWE après avoir été aussi bas dans la carte. Autant j'ai vu plusieurs catcheurs faire le chemin inverse (du main-event vers la midcard/lowcard), autant passer des 3 men band à champion WWE, je n'ai pas le souvenir d'avoir déjà vu quelque chose de semblable.
Alors si c'était mérité, pas de souci. Au contraire même, ce serait un bon signe envoyé à tous les jobbers de la WWE.
Mais Jinder Mahal ? A quel moment ce type a fait quelque chose de bien ? Aucun match, aucune promo, aucun segment backstage de sa part ne m'a marqué. Peut-être que j'ai raté quelque chose, mais pour moi, Jinder Mahal est l'un des champions WWE les moins intéressants que j'ai vu.

J'ai pas vraiment aimé ce

J'ai pas vraiment aimé ce PPV. Les résultats me gênent pas même ceux qui m'ont surpris. Mais j'ai trouvé la plupart des matchs un peu chiants, sans rythme. Et je parlerais pas de la coupe horrible de Becky ! Bref pas grand chose à sauver, à part le Styles/Owens et le Usos/Breezango. Je suis d'accord avec Ringseid : choquer pour choquer c'est pas bien. Bref, 2/ et je suis généreux. Mon flop : les gens qui ont bookés ces matchs lents et chiants ET aussi cette immonde coiffure de Becky. Mon top : Styles/Owens

Jinder Surprise !

Quelqu'un a déjà fait le jeu de mot avant moi ou bien je suis le premier ?
Vu que je me suis connecté que pour ça, ça me ferait mal d'arriver deuxième...
Au passage, je suis ravi. J'en avais absolument rien à cake de Jinder il y a 6 semaines, comme tout le monde. Je ne suis ni spécialement Indien, ni Canadien. Je ne louche pas. Mais je suis ravi. C'est très beau comme histoire, et ça n'est pas que du n'importe quoi pour moi.
Entendons-nous bien: tout est politique, tout. A partir du moment où la politique c'est "ce qui concerne la cité" et qu'on ne vit pas au Groenland ou en Auvergne, donc qu'on évolue au milieu d'autre gens, tout ce qui se passe, où que ce soit, concerne le reste des gens, et devient donc dans une certaine mesure politique, l'affaire de tous. Tout ça pour dire que donner la ceinture phare de sa fédération à un mec en turban (il est mignon d'ailleurs, il a du mal à le mettre. Vous verrez il l'a toujours à moitié sur l'oeil gauche. A moins que ce soit fait pour dissimuler son strabysme? Trop fort), dans un pays qui a voté pour un mec dont le programme est de construire des murs entre les blancs et les bronzés, c'est pas lourd de sens ça ? C'est beau. Pour une boite comme la WWE qui nous a plus habitué à servir la soupe aux fans de Kamala plutôt qu'à ceux de Rosa Parks (Miss Money in the Bus 1955), c'est à saluer.
Pour revenir au catch, ça met un coup de pied au fion des barons (pas Corbin hein, j'entends les mecs installés en haut qui auraient tendance à s'encroûter) et de l'espoir aux jobbers (même si le problème avec Noël c'est qu'une fois que c'est passé, faut attendre longtemps avant que ça revienne). Et merde, ça a beau sortir de nulle part, on s'en fout puisque c'est parfaitement booké. Quand on suspend mon incrédulité aussi bien que ça, j'avale tout moi.
Et trois pouces en l'air (avec un coup de main de mon pied) pour Breezango, parce qu'ils gèrent parfaitement le spot qu'on leur donne. Ils me font marrer (et je ne suis pas un mec facile), et le match était parfaitement exécuté. Certes, la réactivité vocale des Chicagiens (on dit comment?) joue pas mal, mais encore une fois, ça fait plaisir à voir la rage de survivre des parias, surtout quand c'est finalement aussi maitrisé, que ce soit techniquement ou dans le style comedy.
Merci la WWE
Merci Jinder
Merci Paris
Merci Latrell

(Coucou les CDC, je reviens petit à petit, vous voyez ?
Au passage je me suis mis depuis une semaine (seulement??!) à écouter "Catch Up", et c'est cool ! Ça me donne souvent envie de réagir ! Keep it up!)

Feel the penjabheat

Assez d'acc sur le côté "au moins la wwe fait l'effort de promouvoir autre chose que son establishment", par contre, sur la portée politique, faut pas rater la partie pas remplie du verre. Oui, donner la ceinture à l'estrandjé, c'est plutôt rafraichissant, mais le spectacle joue quand même sur un ressort xénophobe: il suffit qu'un lutteur parle autre chose que l'américain pour ramasser sa heat (Jinder et Owens pour prendre des performances en cours).
Ca existe, ça, des cas à la WWE où la non-americanitude est utilisée comme un argument fort ET positif ?

Pour répondre à ta question...

...là comme ça direct, un exemple me vient immédiatement à l'esprit: Rey Mysterio dont les origines mexicaines ont toujours été valorisées par la WWE.

Les Irlandais en général aussi

Dont le côté supposé bagarreur est systématiquement valorisé en tant que qualité. Certes, on reste toujours sur du stéréotype, que ce soit en "bien" ou en "mal". Par contre il ne faut pas oublier que la WWE s'adresse quand même à des gens qui, pour un bonne grosse moitié minimum, situent plus facilement Paris dans le Nord du Texas que chez nous. Ça serait complètement idiot de ne pas jouer un peu avec cette candeur américaine envers tout ce qui concerne le monde au-delà du mur, même si forcément de notre point de vue on peut le déplorer, et que le racolage c'est moche.
C'est d'autant plus louable dans ce contexte pour la WWE de ne pas se jeter complètement dans la facilité, et de prendre un peu à rebrousse poil la beaufitude d'une grosse partie de son audience. Et pas par une petite touche négligeable, mais par son titre majeur. Ça ne peut pas être minimisé.
Il y a eu du chemin depuis Muhammad Assan (heureusement putain!). Certes pas une autoroute (les ressorts narratifs de fond sont très similaires) mais un petit chemin (le positionnement de Jinder est mois agressif, pour l'instant il n'y a pas de ligue générale contre sa gueule, pas de référence religieuse,...), et on peut se féliciter des petits progrès avant de trépigner d'impatience devant l'attente d'une révolution culturelle qui n'arrivera sans doute jamais.
Mais là encore, je ne prête pas forcément à Vince des intentions qu'il n'a probablement pas. JBL l'a répété plusieurs fois: l'Inde c'est 1,3 milliard d'habitants, point. Ça fait quelques mois qu'on a droit à un binôme de commentateurs Hindi en PPV (Si on veut rendre leurs sièges à Agius et Chereau va falloir en faire des gosses bordel...). Bref, il y a juste un marché, et pour Vince c'est surement ce critère qui l'a séduit et qui a matché lorsqu'il a cherché un mec sur son appli Jinder (Pooooow encore un putain de jeu de mot!!! C'est pour toi Coy!!!)
Donc, certes, point d’angélisme, et je tire le trait de manière exagérée comme souvent (en vrai on s'en fout toujours de Jinder), mais ça reste malgré tout un acte fort, dont on peut profiter pour tirer plein de choses positives, y compris celles qui n'étaient pas dans les intentions de départ.
Au final, l'odeur de la heat s'envole, le palmarès reste.
Et moi tout ça m'a touché, car je pisse toujours à 37,5°C, jamais froid.
(Si j'étais catcheur, cette dernière phrase serait ma catchphrase de t-shirt)

Jinder surprise, trop fort

Toi faut que tu reviennes commenter ici plus souvent. C'est un plaisir de te lire (j'ai encore en mémoire la remarque que tu avais faite au sujet du problème de sudation de Lesnar au Summerslam 2014 contre Cena qui lui, ne pouvait pas rencontrer un tel problème probablement parce qu'il se mangeait des tas de german suplex et que l'effet de vitesse qu'elles provoquaient ne laissait pas le temps à sa sueur de couler. ;)

"And I quote..."

"Merci également de transmettre à Lesnar du Axe efficacité 72h parce que cet homme me fait peur avec son problème de sudation. A la fin du match, Cena était encore tout sec, lui. Le vent sur sa nuque pendant les German Suplex peut-être..."
J'avais carrément oublié, trop bien les archives.
Je te nomme mon bibliographe officiel, ainsi que président et membre unique de ma Zozal Section.

J'en suis honoré.

Au fait, une question me turlupine depuis quelques temps et j'imagine que tu sauras y répondre: à ton avis, est-ce que Jinder mange de la viande Mahal?
.
.
.
Si vous estimez que je mérite d'être crucifié sur une planche de clous de fakir, tapez 1.
Ou si vous pensez que je ferai bien d'être mordu par le cobra d'un charmeur de serpents, tapez 2.

la coupe de becky

n'est elle pas plus choquante que le résultat du Main Event?
.
Je te rejoins sur tous les points de ce PPV, si ce n'est que je l'ai vu en 2 fois ... vu que je me suis endormi devant (le pouvoir de Boring Corbin)
Intéressant pour la suite, mais je l'ai trouvé très très lent

Plouf

Bin tu sais quoi ? Cette anecdote du main-event en slip était fort bien vue.

What's up?



31 janvier

Il était bien cool, ce Rumble, non? Venez dire dans les comms de la nalyse ce que vous en avez pensé, et n'oubliez pas que les vignettes attendent vos légendes sagaces ici.

Connexion utilisateur

Commentaires récents

Les Vignettes des Cahiers


Merde, j’ai toujours été nul au Puissance 4.


Retrouvez ici toutes nos vignettes !


Quotes of the Cahiers

"I'm gonna leave him in a pile of blood, and urine and vomit."
Brock Lesnar à propos de John Cena

"At 9 am Eastern time tomorrow, the WWE Network goes live. But the problem is you’re all gonna be so overwhelmed by the incredible content available, you won’t be able to turn it off. Adults will lose their jobs and kids will be expelled from schools for lack of attendance. In fact, you’re gonna be so mesmerized by the incredible content of the WWE Network that you won’t even have time to remove the garbage from your houses. Your places are gonna start to stink, rats will move in, and they’re gonna look like bigger pigsties than they already do. Ultimately, the government is gonna come along and condemn your homes and you will all be left homeless defending yourself on the street. Thank you very much."
Bad News Barrett

"He’s twisting him so much his twin brother is getting dizzy !"
JBL commentant un Giant Swing d'Antonio Cesaro sur l'un des frères Uso.

"I think I'm a little too old for you Jerry. I'm 26, I know you like them younger."
AJ Lee, à Raw, s'adressant à Jerry Lawler

"It looks like James Storm has had more partners than Taylor Swift lately, he should probably get tested"
Bad Influence

"Having watched that… I regret the doctors in Canada saving my life.”
Jerry Lawler, après le segment où Mae Young a accouché d'Hornswoggle.

"What's running through John Cena's mind? I don't give a crap what's running through his mind. What's more important is what's running down his leg."
Brock Lesnar

"Yes. Stop sending dumb tweets like this one. RT: @Kid_Antrim Any advice for me?"
Paul Heyman, sur Twitter

"With Kofi Kingston as the Intercontinental Champion, the bar has been lowered. And when the bar’s been lowered, mediocrity becomes acceptable. And when mediocrity becomes acceptable, society crumbles. And when society crumbles, civilization will end as we know it.”
Le Miz, Hell in a Cell

"Can you figure that? She's not able to get a date! I mean, even Natalya is able to get a date!"
Eve à propos de Layla

"I understand that you barbaric buffoons could easily eviscerate me and dispose of me like common trash. However, if you do so, I will not be a victim. I will be a martyr. A martyr for anyone who appreciates a sophisticated mind."
Damien Sandow, à DX.

"Apparently, giants can win the Super Bowl, but not matches at WrestleMania. You’re like ‘The Reverse Undertaker’. Who are you going to lose to this year? The boxer or the sumo wrestler?”"
Cody Rhodes au Big Show

"The Kliq is back, which is kind of ironic because "click" is the noise the audience's remote control makes every time Kevin Nash pops up on their TV screen."
CM Punk

"It's a conspiracy! C... O... N.... Spiracy!"
R-Truth

"I understand that... that Vince McMahon's gonna make money despite himself... he's a millionaire who should be a billionaire... you know why he's not a billionaire? It's because he surrounds himself with glad-handing nonsensical yes-men like John Laurinaitis, who's gonna tell him everything he wants to hear... and I'd like to think that maybe this company will be better after Vince McMahon is dead, but the fact is it's gonna get taken over by his idiotic daughter and his doofus son-in-law and the rest of his stupid family."
CM Punk

"These people are not Jimmies. They are the greatest fans in the world!"
John Cena, à R-Truth qui venait de qualifier le public de Raw de "Little Jimmies".

"Can you imagine if Sheamus wins this thing? I mean, the international ramifications, I mean the buyrate, I’m talking about the demographic change and everything? If Sheamus wins this match, it will be huge, not only for him but for the Smackdown brand."
Booker T., pendant un Title Match opposant le champion poids lourds Randy Orton à Sheamus.

"When I’m done with him, he’s gonna have barbecue sauce fueling out from his belly button like a geyser."
Michael Cole à propos de Jim Ross

"The WWE has gone from the powerful "Austin 3:16" to the dominant and iconic "can you smell what the Rock is cookin?"... all the way to "You can't see me"? You can't see me, what are you, playing peek-a-boo? Believe me, we all can see you. A blindfolded, sleeping, stuck in the basement Stevie Wonder can see your monkey ass. How in the hell do you think we can miss you come out here with your bright ass purple shirt, before that bright green shirt, bright orange shirt like a big fat bowl of Fruity Pebbles?"
The Rock à John Cena

"Jerry Lawler has forgotten more about wrestling than the Miz has ever known."
CM Punk

"If anyone says you can't do something, if anyone says you can't live your dream... Believe them, because you can't."
The Miz

"William Regal did the real work with this young man. Shawn Michaels took $3000 from him, that's all he ever did."
CM Punk à propos de la formation de Daniel Bryan

"I would RKO my own grandmother if it meant keeping this title. And then I'd RKO YOUR grandmother just to see the look on her face."
Randy Orton, à Sheamus

Virgil: - Ted, what are you going to do for protection?
Ted DiBiase, jetant un coup d'oeil à Maryse: - Go to the drugstore.

"Her teeth are going to be like the Ten Commendments after this match: all broken."
Alicia Fox, à propos d'Eve Torres

"Layla is not married. She deserves a good husband. I should marry her before she meets him."
Jerry Lawler

"If I suck, why would a Perry deli – the top Perry deli – name their top-selling sandwich after me? It's called the Swaggie. It smells like freedom."
Jack Swagger

"I realize how much of a starmaking performance I had in McGruber. The reviews have been off the charts. As a matter of fact, they are speaking of a possible early Oscar nomination."
Chris Jericho

"I'm sure your mom's uterus is awesome."
Vicki StElmo à Vladimir Kozlov

"If we were in your era, I'd put a Sharpshooter on you faster than you can put a pair of cheap sunglasses on an ugly kid."
The Miz, à Bret Hart.

"When I look at you I don't see fans. I don't even see people. I see money, money, money, money. Dollar signs, dollar signs, dollar signs, dollar signs. With some of you, a lot of dollar signs because I see a lot of fat people in the audience and I know you paid for two seats. Thank you very much!"
Batista à Raw.

"We are real women with the body that God created us with."
Mickie James, la femme aux implants mammaires en silicone qui explosent dans le ring.

Don Johnson: "This is a mistake!"
The Miz: "Mistake? No. Pink shirts and white suits, that is a mistake."

"One nation under Punk, undivisible, with integrity and sobriety for all!"
CM Punk

Michael Cole: "Our guest at ringside, Marisse. Welcome."
Maryse: "Oh my god, Michael Cole, you vintage nerd. You can't even say my name right. I should punish you and just give you my French kiss."

"If I see you in my match tonight, I'm gonna tear your intestins out and jump rope with it. And that's not all. I'm gonna take my two fingers, I'm gonna dig up your nosedrills and I'll rip your brain out. And I'm gonna put it in a newspaper and I'm gonna smash it against a window."
Mike Tyson à Hornswoggle

Ted DiBiase: "My movie, the Marine II, is superior to the original Marine."
Cody Rhodes: "Ted, my fifth grade graduation video is superior to the original Marine."

"I'm on Raw, you're on Smackdown... Long distance relationships don't work, Chris."
Big Show

Jerry Lawler, après une promo de Maryse où elle a qualifié Melina de "petite poupée": "Did she just say poupée? Do you know what that means in French?"
Michael Cole: "What?"
Jerry Lawler: "I... I can't say it!"

"I respect her. There are a lot of things that she does that I couldn't do, being the size that she is."
Michelle McCool à propos de Mickie James.

"We have MVP on the stage, and PMS in the ring."
Goldust, à propos des divas assemblées dans le ring pendant les Slammy Awards 2009.

"It was kind of like the 300 at the battle of Thermopylae, but with better abs".
John Morrison à propos de la fin de son match à Survivor Series, quand il s'est retrouvé à 1 contre 3.

"Hi, I'm John Morrison, and one time I drove my Lexus 700 miles on a tank full of my own urine."
John Morrison

"I always said if I could put my brain in Andrew’s body he’d be a 20-time world champ."
Edge à propos de Andrew "Test" Martin