Sondage

Cela fait maintenant un mois tout pile que Jinder Mahal est champion de la WWE. Selon vous::

CDC Awards 2016 : Meilleure catcheuse

Don't you know
Talkin' 'bout a revolution
It sounds like a whisper

Tracy Chapman, Talkin' bout a revolution

 

Où l'on dévoilera quelle catcheuse la Rédac' a préférée en 2016, l'on fera un rapide bilan de l'année écoulée et l'on déroulera le classement final tellement qu'on est des dingos.

 

 

Fi-fiiilles.

 

 

CDC Awards 2016 : meilleure catcheuse

 

 

Avant de passer au classement de cette année replongeons-nous dans le palmarès des années précédentes.

 

Top 3 des années précédentes :

 

2015
1. Paige, 40 points sur 45 possibles
2. Charlotte, 32 points
3. Nikki Bella, 25 points

 

2014
1. Paige, 57 points sur 65 possibles
2. AJ Lee, 55 points
3. Nikki Bella, 29 points

 

2013
1. AJ Lee, 59 points sur 60 possibles
2. Kaitlyn, 46 points
3. Natalya, 28 points

 

2012
1. AJ Lee, 58 points sur 75 possibles
2. Eve, 56 points
3. Beth Phoenix, 34 points

 

2011
1. Beth Phoenix, 29 points sur 30 possibles
2. ex Natalya et Kharma, 12 points

 

2010
1. Michelle McCool, 21 points sur 25 possibles
2. Natalya, 17 points
3. Layla, 16 points

 

2009
1. Michelle McCool, 30 points sur 35 possibles
2. Melina, 17 points
3. Mickie James, 14 points

 

 

Vous avez vu ça les filles ? Que des noms de jobbeuses. Quelle horreur !

 

Double tenante du titre, Paige parviendra-t-elle à dépasser AJ Lee et Michelle McCool ? Ou imitera-t-elle ses devancières en quittant la WWE à son tour ?

 

 

Bilan (rapide) de l'année 2016

 

La fameuse révolution des Divas est enfin lancée. Elle est même tellement bien lancée que la WWE en a profité pour mettre un coup de peinture en renommant le titre féminin en WWE Women's Championship (puis WWE RAW Women's Championship après la séparation des brands) lors de Wrestlemania.

 

A part ce changement de nom salutaire, l'année 2016 a vu les femmes catcher pour la première fois en main event de PPV dans le premier Hell in a Cell féminin de l'Histoire mais aussi le premier Iron Woman Match en PPV.

 

 

Sans parler du "Paf la pastèque challenge" entre Stéphanie McMahon et Roman Reigns.

 

 

Avec Charlotte Flair et Sasha Banks, la division féminine est entrée dans une nouvelle ère. Ces deux femmes sont incontestablement les grandes stars féminines de l'année avec, dans une moindre mesure, Bekcy Lynch et Alexa Bliss.

 

Malheureusement, la performance de ces quatre lutteuses cache les lacunes du roster féminin. Celui-ci manque cruellement de densité depuis la séparation des brands. Ce qui ne facilite pas la mise en place de sotylines secondaires. Il y a bien le triangle mettant aux prises Natalya à Nikkie Bella avec Carmella au milieu mais on ne peut pas dire que cette storyline passionne les foules.

 

Sept membres de la Rédac' se sont dévoués pour ce vote. Sachant que chaque votant devait fournir un top 5 (la 1ère gagnant 5 points, la suivante 4, etc..) le maximum de points pouvant être atteint est de 35.

 

 

Palmarès 2016

 

Les grandes absentes

 

Alicia Fox qui, malgré son changement de look et sa relation avec Cedric Alexander, n'a pas retenu l'oeil de la Rédac'.

 

Natalya. Il est vrai que l'année 2016 de la Canadienne est plutôt moyenne. Entre un heel turn anecdotique sur Becky Lynch et un acting horrible lors de sa feud contre Carmella et Nikki Bella (Hou hou en fait c'eest vrai c'est moi qui t'ai agressée parce que je suis jalouse bouhou), le tout agrémenté de matchs oubliables, l'héritière de la famille Hart est vraiment sur la fin.

 

Emma. L'Australienne avait commencé un retour en grâce avant qu'une blessure au dos en mai ne vienne tout gâcher. Les teasings de son retour ne laissent rien présager de bons car Emmalina la diva risquerait de faire tâche à l'heure où les filles ont enfin le droit de catcher.

 

Dana Brooke. La musculeuse blonde n'a pas convaincu les foules. Il faut dire qu'à part servir de garde du corps pour Charlotte elle n'a pas fait grand chose non plus.

 

 

A part un cosplay d'une poupée gonflable, difficile de dire à quoi peut bien servir Dana Brooke.

 

 

Le Classement

 

Neuf demoiselles forment le classement de la meilleure catcheuse de l'année 2016 pour les Cahiers du Catch (ce qui leur fera une belle jambe à toutes lorsqu'elles l'apprendront).

 

 

6ème ex-aequo avec 1 point sur 35 possibles : Nia Jax, Carmella, Nikkie Bella et Paige.

 

La présence de l'Anglaise peut surprendre tant elle aura davantage fait parler d'elle en-dehors des rings. Néanmoins Rapha-Hell reste encore sous son charme et souligne qu'elle bénéficie toujous du soutien de la foule. Rappelons également qu'elle est parvenue à vaincre Charlotte à deux reprises cette année en solo. Ce qui n'est pas donné à tout le monde.

 

Nouvelle membre du roster après un passage à Nxt en tant que valet d'Enzo Amore et Big Cass', Carmella fait son apparition dans ce classement pour la première fois, forcément. Il y a encore du boulot mais elle peut être utile dans des storylines secondaires ou dans des matchs par équipes.

 

Si elle a également fait ses débuts dans le roster principal cette année, Nia Jax en revanche devrait pouvoir faire plus. Ses débuts ne furent certainement pas fracassants (massacrer des jobbers, beaucoup peuvent le faire) mais sa performance honorable aux Series a prouvé qu'elle était LA menace du roster féminin.

 

 

Non madame. Pour la cinquantième fois vous n'avez pas le droit de manger votre adversaire. Allez voir à la CZW.

 

 

En fait le principal problème pour Nia Jax est la cannibalisation du titre féminin par Charlotte et Sasha Banks. Ces deux dernières ont monopolisé l'attention, ce qui fait que Nia Jax a dû patienter en salle d'attente. Elle s'en était d'ailleurs plainte sur Twitter (néanmoins la question de savoir si cela était kayfabe ou non demeure). Au moins maintenant, elle est installée dans le roster est devrait pouvoir être présente dans des matchs pour le titre en 2017.

 

Sinon au pire elle se retrouvera dans une grosse feud avec Sasha Banks vu comme elle l'a démolie il y a quelques semaines.

 

Enfin Nikki Bella est également présente dans le classement. Tant que Total Divas marchera elle sera encore sur les écrans. Mais comme le souligne Jyskal elle reste une valeure sûre du roster féminin.

 

 

Quant à Rapha-Hell, il s'est vite retrouvé en PLS après un passage à tabac de la part du reste de la Rédac'. Ça lui apprendra à voter Paige après une année comme celle-ci.

 

 

5ème avec 5 points sur 35 possibles : Bailey

 

Celle que certains surnomment la John Cena féminine a fait une année 2016 un brin timide. Il faut dire qu'à l'image de Nia Jax elle est restée dans l'ombre de Sasha Banks et Charlotte. Il est fort probable que la WWE ait souhaité se contenter de l'installer dans le roster pour mieux la mettre en avant en 2017. Et à raison car, vu le potentiel de Bailey en terme de catch mais aussi de star power, il faut bien prendre le temps de l'installer.

 

Maintenant que Sasha Banks semble écartée de la title picture, la place est libre pour Bailey. Avec peut-être une prise de titre à Wrestlemania ?

 

 

Et enfin la gloire, la drogue et les putes !

 

 

4ème avec 17 points sur 35 possibles : Alexa Bliss

 

La petite blonde partait de très loin. Mais elle a su profiter de la hype autour du film Suicide Squad pour se relancer habilement au point de détrôner Becky Lynch en tant que championne de Smackdown.

 

Elle sait se montrer inventive et son attitude de pimbèche hystérique lui sied bien (il faut des blondes caractérielles pour animer le roster). Enfin même si elle n'a pas le talent in-ring de sa Némésis de l'année ou de ses consoeurs de RAW elle n'est pas horrible non plus.

 

 

Bientôt à l'affiche de Suicide Squad 2 ?

 

 

3ème avec 25 points sur 35 possibles : Becky Lynch

 

Place logique pour la rouqine irlandaise fan de steam-punk tant les deux suivantes sont loin au-dessus. Et si la séparation des brands fut bénéfique à quelqu'un c'est bien à elle. Avec une seule ceinture et un seul roster, il était difficile pour Becky Lynch d'exister aux côtés de Sacha Banks et de Charlotte. Heureusement la WWE eut la bonne idée de la placer à Samckdown! et d'en faire l'élément féminin central du show.

 

Malheureusement le manque d'épaisseur du roster féminin fait qu'elle est un peu toute seule à Smackdown! A voir si Alexa Bliss arrive à véritablement exploser ou si une autre demoiselle fera son apparition afin de redistribuer les cartes (au hasard une petite Japonaise haute en couleurs. Mais vraiment au hasard hein).

 

 

L'Irlandaise succède de la plus belle des manières à Nikki Bella pour la médaille de bronze.

 

 

2ème avec 28 points sur 35 possibles : Sasha Banks

 

Malgré une défaite à Wrestlemania en ayant eu l'entrée la plus classe de la soirée (Snoop Doggy Bag quoi), malgré quelques blessures au dos qui ont quelque peu terni ses performances et malgré un booking qui l'a surtout fait passer pour la serpillère de Charlotte, Sasha Banks a réalisé une année 2016 fantastique.

 

Déjà trois règnes de championne pour la Californienne plus un main-event de ppv (une première pour les demoiselles rappelons-le) et une participation au premier Hell in a Cell féminin de l'histoire ainsi qu'à un Iron woman match. 2016 fut une année chargée pour Sasha Banks.

 

 

Premier podium pour Sasha. Médaille d'or l'année prochaine ?

 

 

1ère avec 34 points sur 35 possibles : Charlotte Flair

 

Classement logique pour celle qui est sans doute la plus grande championne féminine depuis Trish Stratus. Encore invaincue en PPV et ayant déjà cinq titres au compteur (le titre Divas et le titre féminin de RAW quatre fois) la fille du Dirtiest Player In The Game est bien partie pour marquer l'histoire du catch féminin de son empreinte.

 

Evidemment son figure 8 est plus qu'oubliable mais pour le reste, in-ring, elle tient la route. Et puis quelle présence quand elle fait son apparition sur la rampe. A n'en pas douter, elle occupe solidement la place de top heel de la fédération et sa rivalité prochaine avec Bailey tombe à pic.

 

Sans surprise, Charlotte Falir a conquis le CDC Award de la meilleure catcheuse comme elle a opéré sa mainmise sur le roster féminin de la WWE.

 

Mon rêve est enfin devenu réalité !

 

logique

Bon deja "rouqine irlandaise fan de steam-punk" => manque un u, et y'a de la dyslexie sur son nom dans l'article (indice Bekcy). Mais bon perso je dirai plutot fan de naruto que de steam :p
Et perso je l'aurai classé 1ere ou 2e. Bon je l'adore mais c'est surtout son boulot qui a été impec. A Sd on va pas se mentir, y'a quasi pas de concurrence niveau nana, et justement elle a reussi a monter alexa (que j'adore aussi).
Sasha fait le boulot, elle est tres bonne mais elle a pas eu le booking qu'il fallait. Tain la faire gagner en weekly pour perdre en ppv .....
*
Pour charloote ouais c'est logique, elle a le total package. Dommage qu'ils arrivent pas à la cloner.
*
Pour Asuka a ce que j'ai lu elle montera jamais a l'etage du dessus :( elle va finir formatrice :(

Qu'elles sont jolies les filles de dobioudobiou-hi

Quel beau classement, quelles belles femmes et quelle année grandiose.
J'ai commencé le catch à une époque où les filles étaient totalement abandonnées et pendant des années je pensais vraiment que ce noble sport ne pouvait donner de beaux matchs chez le beau sexe. La WWE avait inscrit ça dans ma tête.
Et ça m'avait intrigué.
Je suis ravi de voir qu'il n'en est rien, que la planète catch est rempli d'incroyables athlètes tous genres confondus. Je regrette vraiment que les Kaitlyn, AJ Lee et Paige aient éclos trop tôt pour avoir autant de liberté et d'exposition (même si miss Punk est à mes yeux celle par qui tout est arrivé). Mais ça c'est le passé, et le présent est un régal.
Il y a bien sûr des moments faibles (Sasha au micro, l'omniprésence temporaire de Brooke, l'utilisation moyenne de Bayley) mais globalement les demoiselles ont assuré. Et j'inclus Becky Lynch, d'une énergie extraordinaire, ainsi qu'Alexa dont je deviens un très très grand fan.

34 pts ?

Comment Charlotte n'a-t-elle pas pu remporter l'intégralité des points du classement hein ? Qui a osé l'éjecter de la première place ? Qu'il se dénonce :p

Difficile d'avoir un autre classement que celui de la Rédac

Je n'ai pas grand chose à rajouter, j'ai exactement le même classement que vous. A voir la suite cette année, je vois une grosse progression de Bayley et je l'espère tellement elle est une face naturelle (Encore plus si on la compare au rôle de Face de Sasha) qui me donne envie de la voir gagner alors que je ne suis pas le plus grand fan de cette division.

Une grande année

Bonne review avec un classement logique, j'y avais mis Becky en n°2 car je considère qu'elle a porté sur ses épaules la division féminine au sein du show bleu.
Hormis cela, c'est un classement respectable et qui a de la gueule, étant un grand aficionado de Charlotte, je ne peux que me réjouir de cette victoire de la royale blonde.
Elle a fait une très très grande année, je la trouve excellente au micro, nickel dans le ring et elle a contribué de manière indéniable au développement de cette fameuse "révolution" féminine.
Avant, les femmes c'était l'heure de la pause (ou du fast forward) durant les shows, mais ça c'était avant.
Du coup, je veux bien me dévouer pour aller lui remettre son award personnellement...hum.

Charlotte the Harlot !

Classement avec lequel je suis 100% ok !
Je voulais juste ajouter, pour défendre Charlotte qui du coup n'en a aucun besoin, qu'elle est la seule superstar actuelle à la WWE (homme/femme confondus) dont le move-set soit libre et non scripté ! Charlotte fait littéralement ce qu'elle veut in-ring (grâce à / de Sasha), elle a disposé cette année d'au moins trois finishers distincts (spear, natural selection, figure eight), et ses trois matchs réf (HIC, Fall counts anywhere et Iron Woman) suffisent pour voir que "les officiels de la WWE" lui ont laissée une totale carte blanche s'agissant de la diversité et du renouvellement de ses prises après l'immense triple threat de Wrestlemania où, pour le coup, elle déroule un move-set travaillé, ordonné, et prévisible. Euh... vous imaginez si AJ, Owens, Cesaro ou Zayn avaient la même largesse de la part des officiels ?
Merci pour ce pic de publications hivernales des CdC, il faut dire que ça réchauffe, de mater et écrire sur des personnes en sueur quand il fait si froid !

N'est-ce pas déjà le cas?

C'est super intéressant ce que tu dis sur le moveset, mais t'es sûr qu'elle soit la seule à "faire ce qu'elle veut"? (sachant que de toute façon j'imagine qu'elle doit se coordonner au préalable chaque fois avec son adversaire)

Et j'ajoute

Giving a swish with your ass in the air, don't you know what they're saying?

Booouuuh !

Je vais tacher de répondre en toute objectivité à ce classement.
Becky Lynch n'est pas première, ce classement est nul ! :P
Bon ok, j'ai pas réussi à répondre objectivement d'accord.

All hail to the queen!

Au départ, je l'ai détestée, la mère Charlotte. Pourquoi? Parce qu'elle était face, tout simplement, et que ça collait ni avec sa sale gueule, ni avec la personnalité de son margoulin de paternel auquel elle se référait sans cesse, ni même à son gabarit McCoolien (grande, élancée, maintien royal...). Dès qu'elle est passée heel, même si tout n'a pas été parfait, on s'est éclatés et enfin, enfin, la WWE a confié à ces dames des matchs à stipu, et c'est super. Je n'en ai que plus de regrets de ne pas avoir vu les générations précédentes dans ce genre de trips. Un Beth-McCool en Last Woman Standing par exemple, miam. Tant pis, le roster est riche même si tu as raison de souligner que la séparation des brands le dilue pas mal, et j'espère seulement que la compagnie, dont on a si souvent dénoncé la place misérable qu'elle faisait aux femmes, ait vraiment compris qu'elles sont des hommes comme les autres.

Et pour compléter ton éloge à

Et pour compléter ton éloge à Charlotte, on voit encore une marge de progression possible chez elle, ce qui est tout à fait réjouissant.

Merci de la review Panda !

Complet +1

et j'ajouterai que le plus dur reste à venir.
Demain, Smackdown propose un steel cage entre Lynch et Bliss. On continue sur la bonne voie.
-
Belle review Panda. ;)

What's up?




2009 - 2018
Relax Miz Girl, les CDC ne sont pas morts. Retrouvez-nous dans notre nouveau chez-nous.

Connexion utilisateur

Commentaires récents

Les Vignettes des Cahiers


Merde, j’ai toujours été nul au Puissance 4.


Retrouvez ici toutes nos vignettes !


Quotes of the Cahiers

"I'm gonna leave him in a pile of blood, and urine and vomit."
Brock Lesnar à propos de John Cena

"At 9 am Eastern time tomorrow, the WWE Network goes live. But the problem is you’re all gonna be so overwhelmed by the incredible content available, you won’t be able to turn it off. Adults will lose their jobs and kids will be expelled from schools for lack of attendance. In fact, you’re gonna be so mesmerized by the incredible content of the WWE Network that you won’t even have time to remove the garbage from your houses. Your places are gonna start to stink, rats will move in, and they’re gonna look like bigger pigsties than they already do. Ultimately, the government is gonna come along and condemn your homes and you will all be left homeless defending yourself on the street. Thank you very much."
Bad News Barrett

"He’s twisting him so much his twin brother is getting dizzy !"
JBL commentant un Giant Swing d'Antonio Cesaro sur l'un des frères Uso.

"I think I'm a little too old for you Jerry. I'm 26, I know you like them younger."
AJ Lee, à Raw, s'adressant à Jerry Lawler

"It looks like James Storm has had more partners than Taylor Swift lately, he should probably get tested"
Bad Influence

"Having watched that… I regret the doctors in Canada saving my life.”
Jerry Lawler, après le segment où Mae Young a accouché d'Hornswoggle.

"What's running through John Cena's mind? I don't give a crap what's running through his mind. What's more important is what's running down his leg."
Brock Lesnar

"Yes. Stop sending dumb tweets like this one. RT: @Kid_Antrim Any advice for me?"
Paul Heyman, sur Twitter

"With Kofi Kingston as the Intercontinental Champion, the bar has been lowered. And when the bar’s been lowered, mediocrity becomes acceptable. And when mediocrity becomes acceptable, society crumbles. And when society crumbles, civilization will end as we know it.”
Le Miz, Hell in a Cell

"Can you figure that? She's not able to get a date! I mean, even Natalya is able to get a date!"
Eve à propos de Layla

"I understand that you barbaric buffoons could easily eviscerate me and dispose of me like common trash. However, if you do so, I will not be a victim. I will be a martyr. A martyr for anyone who appreciates a sophisticated mind."
Damien Sandow, à DX.

"Apparently, giants can win the Super Bowl, but not matches at WrestleMania. You’re like ‘The Reverse Undertaker’. Who are you going to lose to this year? The boxer or the sumo wrestler?”"
Cody Rhodes au Big Show

"The Kliq is back, which is kind of ironic because "click" is the noise the audience's remote control makes every time Kevin Nash pops up on their TV screen."
CM Punk

"It's a conspiracy! C... O... N.... Spiracy!"
R-Truth

"I understand that... that Vince McMahon's gonna make money despite himself... he's a millionaire who should be a billionaire... you know why he's not a billionaire? It's because he surrounds himself with glad-handing nonsensical yes-men like John Laurinaitis, who's gonna tell him everything he wants to hear... and I'd like to think that maybe this company will be better after Vince McMahon is dead, but the fact is it's gonna get taken over by his idiotic daughter and his doofus son-in-law and the rest of his stupid family."
CM Punk

"These people are not Jimmies. They are the greatest fans in the world!"
John Cena, à R-Truth qui venait de qualifier le public de Raw de "Little Jimmies".

"Can you imagine if Sheamus wins this thing? I mean, the international ramifications, I mean the buyrate, I’m talking about the demographic change and everything? If Sheamus wins this match, it will be huge, not only for him but for the Smackdown brand."
Booker T., pendant un Title Match opposant le champion poids lourds Randy Orton à Sheamus.

"When I’m done with him, he’s gonna have barbecue sauce fueling out from his belly button like a geyser."
Michael Cole à propos de Jim Ross

"The WWE has gone from the powerful "Austin 3:16" to the dominant and iconic "can you smell what the Rock is cookin?"... all the way to "You can't see me"? You can't see me, what are you, playing peek-a-boo? Believe me, we all can see you. A blindfolded, sleeping, stuck in the basement Stevie Wonder can see your monkey ass. How in the hell do you think we can miss you come out here with your bright ass purple shirt, before that bright green shirt, bright orange shirt like a big fat bowl of Fruity Pebbles?"
The Rock à John Cena

"Jerry Lawler has forgotten more about wrestling than the Miz has ever known."
CM Punk

"If anyone says you can't do something, if anyone says you can't live your dream... Believe them, because you can't."
The Miz

"William Regal did the real work with this young man. Shawn Michaels took $3000 from him, that's all he ever did."
CM Punk à propos de la formation de Daniel Bryan

"I would RKO my own grandmother if it meant keeping this title. And then I'd RKO YOUR grandmother just to see the look on her face."
Randy Orton, à Sheamus

Virgil: - Ted, what are you going to do for protection?
Ted DiBiase, jetant un coup d'oeil à Maryse: - Go to the drugstore.

"Her teeth are going to be like the Ten Commendments after this match: all broken."
Alicia Fox, à propos d'Eve Torres

"Layla is not married. She deserves a good husband. I should marry her before she meets him."
Jerry Lawler

"If I suck, why would a Perry deli – the top Perry deli – name their top-selling sandwich after me? It's called the Swaggie. It smells like freedom."
Jack Swagger

"I realize how much of a starmaking performance I had in McGruber. The reviews have been off the charts. As a matter of fact, they are speaking of a possible early Oscar nomination."
Chris Jericho

"I'm sure your mom's uterus is awesome."
Vicki StElmo à Vladimir Kozlov

"If we were in your era, I'd put a Sharpshooter on you faster than you can put a pair of cheap sunglasses on an ugly kid."
The Miz, à Bret Hart.

"When I look at you I don't see fans. I don't even see people. I see money, money, money, money. Dollar signs, dollar signs, dollar signs, dollar signs. With some of you, a lot of dollar signs because I see a lot of fat people in the audience and I know you paid for two seats. Thank you very much!"
Batista à Raw.

"We are real women with the body that God created us with."
Mickie James, la femme aux implants mammaires en silicone qui explosent dans le ring.

Don Johnson: "This is a mistake!"
The Miz: "Mistake? No. Pink shirts and white suits, that is a mistake."

"One nation under Punk, undivisible, with integrity and sobriety for all!"
CM Punk

Michael Cole: "Our guest at ringside, Marisse. Welcome."
Maryse: "Oh my god, Michael Cole, you vintage nerd. You can't even say my name right. I should punish you and just give you my French kiss."

"If I see you in my match tonight, I'm gonna tear your intestins out and jump rope with it. And that's not all. I'm gonna take my two fingers, I'm gonna dig up your nosedrills and I'll rip your brain out. And I'm gonna put it in a newspaper and I'm gonna smash it against a window."
Mike Tyson à Hornswoggle

Ted DiBiase: "My movie, the Marine II, is superior to the original Marine."
Cody Rhodes: "Ted, my fifth grade graduation video is superior to the original Marine."

"I'm on Raw, you're on Smackdown... Long distance relationships don't work, Chris."
Big Show

Jerry Lawler, après une promo de Maryse où elle a qualifié Melina de "petite poupée": "Did she just say poupée? Do you know what that means in French?"
Michael Cole: "What?"
Jerry Lawler: "I... I can't say it!"

"I respect her. There are a lot of things that she does that I couldn't do, being the size that she is."
Michelle McCool à propos de Mickie James.

"We have MVP on the stage, and PMS in the ring."
Goldust, à propos des divas assemblées dans le ring pendant les Slammy Awards 2009.

"It was kind of like the 300 at the battle of Thermopylae, but with better abs".
John Morrison à propos de la fin de son match à Survivor Series, quand il s'est retrouvé à 1 contre 3.

"Hi, I'm John Morrison, and one time I drove my Lexus 700 miles on a tank full of my own urine."
John Morrison

"I always said if I could put my brain in Andrew’s body he’d be a 20-time world champ."
Edge à propos de Andrew "Test" Martin